Jeanne de Villers - The Maiden [ Terminée ! ]



 

 :: Pres à revalider :: Terra Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeanne de Villers - The Maiden [ Terminée ! ]

avatar
Messages : 84
Métier : Seconde du général de Terra et accessoirement Colonel
Humeur : Douce as always ~
Points Histoire : 0
Mar 27 Déc - 17:04

Identité :


Nom:
De Villers
Prénom(s):
Jeanne
Titre:
The Maiden
Âge:
22 ans
Genre:
Femme
Nature:
Magicienne
Affinité:
Vent
Pays:
Terra
Métier:
Seconde du général dans l'armée de Terra
Langues:
Langue courante et une utilisation moyenne de l'ancienne, elle n'y est pas rompue et à encore beaucoup de chose à apprendre par rapport à cette dernière, néanmoins cela est suffisant pour les sorts qu'elle maîtrise.
* Thème:



Caractère :





Un masque de froideur cachant une douceur sans limites.

Voilà comment en une et simple phrase on pourrait décrire qui est Jeanne, elle se tient droite, impassible, une sorte de royauté se dégage de son être, oui elle émet quelque chose de franchement royal bien que n'étant pas pourtant aux plus hauts postes à fonctions et cela lui donne un certain charisme par la même occasion. C'est donc une femme impassible qui se tient devant vous, une femme au visage neutre, une femme très fortement accrochée à ses idéaux de justice, pour elle il s'agit d'un principe inébranlable qui devrait être appliqué à tous. Alors elle fera tout pour que ça le soit quitte à se mettre à dos ses supérieurs, bien que venant d'une famille riche ( en réalité elle à été "adoptée" par celle-ci ) elle a beaucoup de mal avec les nobles et reste très méfiante envers eux. La méfiance, voilà un autre trait de son caractère, il est pour ainsi dire très dur d'obtenir sa confiance, elle reste très souvent sur la défensive lorsqu'elle parle à qui que ce soit ce qui la rend par la même occasion difficilement manipulable bien que parfois un peu trop rigide pour certains. Elle sait prendre des ordres et assurer des crises au niveau militaire, néanmoins sur le champ de bataille elle ne tue ne jamais ses adversaires sauf si cela est vraiment nécessaire. Elle juge qu'elle n'a aucunement le droit de se permettre d’ôter la vie et déteste cela, pour certains il s'agit d'une faiblesse, pour d'autre une force, à vous de voir. Elle essayera donc toujours d'arriver à un accord pacifique plutôt que de tirer les armes, pour elle la brutalité n'est rien d'autre qu'une forme d'idiotie pure et est par la même occasion très souvent en désaccord avec les idéologies d'Ignis bien que ce résignant à les laisser faire à cause de l'alliance ayant été mise entre les deux pays à une époque. Elle est très volontaire et bornée, si elle a une idée en tête vous pouvez être tous persuadés qu'aucun d'entre vous ne lui enlèvera.

Mais bien évidement tout cela n'est en sorte qu'un masque de ce qu'est réellement Jeanne, en vérité c'est une femme plutôt peureuse et n'ayant aucune confiance en elle même, elle est capable de donner des ordres mais aura constamment peur que ce soit les mauvais, que cela arrive à la mort de soldats innocents, voilà pourquoi et habituellement elle préfère faire les choses elle même ou partir en bataille de son propre chef car elle ne veut pas avoir à perdre qui que ce soit sous ses ordres. C'est aussi une femme terriblement douce, ses sourires bien que relativement rares sont très beaux et quand elle gratifie quelqu'un de l'un d'entre eux c'est le signe d'une rare affection envers cette dite personne. Au final elle aussi du genre à toujours pousser les autres à aller plus loin, elle veut aider au maximum et de toutes les façons possible, ainsi cela passera bien souvent par le simple fait d'aider tout ceux dans le besoin. Cependant et d'ailleurs d'une façon relativement amusante, alors que les gens sont très au courant de sa dureté extérieure, tous savent qu'elle est de très bon conseil et rare sont ceux à ne pas venir la voir à la caserne ou je ne sais où pour lui en demander quand personne ne regarde. Enfin, un autre fait amusant est que bien qu'était visiblement de bon conseil elle est absolument incapable de les reproduire pour elle ce qui lui joue très souvent des tours dans ses relations avec la gente masculine qu'elle apprécie avec un physique diront nous... "D'ours". En toute fin ( oui promis c'est la fin ) elle supporte très mal les contacts physique avec d'autres personnes surtout quand il s'agit d'hommes et ce dû à son passé.


Morale :


Jeanne n'est pas vraiment la plus pieuse femme de Terra, elle n'est même pas pratiquante du tout. A vrai dire la religion la laisse même plutôt de marbre et dubitative par moment. De grandes choses s'étant passées à un moment où les humains n'avaient même pas accès à l'écriture, ces évènements ayant donc étés transportées par la parole et forcement enjolivés sur certain point et ce même après l'invention de l'écriture. Pour elle ces personnes ont probablement vécues dans ce monde mais pas forcement d'une façon aussi... Épique. Donc pour elle cette histoire fantastique ne s'est sûrement pas passée exactement comme elle a été rapportée, néanmoins elle ne dit rien contre tout cela et accepte l'avis des autres jugeant pour sa part qu'elle n'a pas à ce permettre de dire qu'ils n'ont pas existé mais ne se gêne pas à donner son avis si on lui demande. Elle respecte les croyances des autres et n'a donc rien contre, elle reste neutre face aux "dieux" et est donc plutôt agnostique, mais qui sait ? Peut être que les évènements à venir la rendront croyante ou tout son contraire...


Physique :


Jeanne à un physique angélique, à la limite de l'enfantin par moments, à première vue on dirait tout sauf une femme ayant un rôle militaire important, son corps est fin et élancé, tout semble très affiné chez elle, comme si l'effet angélique était poussé à son paroxysme, elle possède néanmoins des formes bien affirmées dans la moyenne qui ont plus que probablement fait rêvé quelques hommes n'aimant pas les grosses poitrines. Il semble émaner encore une fois de cette femme quelque chose de divin de par cette allure, comme si elle était animée d'une bonté sans limite derrière son masque froid. Elle de même pour améliorer ce cadre de courts cheveux blonds mais d'un blond légèrement terne, pas le blond pétillant qu'on retrouve chez de nombreuses femmes, cela, pourtant, rend son visage encore plus doux qu'il ne l'était de base. Ses yeux sont grands et d'un bleu profond dans lequel on pourrait aisément ce noyer, ils sont surmontés de longs et fins cils. On peut remarquer que bien que ce corps soit bien équilibré il semble aussi par la même occasion bien entraîné, cela ce remarque à sa marche résolue qu'elle possède.

Enfin dernier détail mais qui porte certainement une grande importance, Jeanne possède un sceau sur se hanche et qui s’étale aussi sur le début de sa cuisse :

Niveau vestimentaire elle porte généralement des vêtements simples comportant peu de motifs et aux couleurs souvent unies telle que celles-ci :



Bien évidement en cas d'invitations quelconques à cause de son rang elle portera des tenues de bien meilleure mais toujours d'une grande simplicité.


Bien sûr elles restent toujours dans un style simple car elle déteste absolument tout ce qui est là dans le but qu'on remarque la personne.

Enfin elle possède une armure de belle facture que voici :





Compétences générales: :



- Entrainement militaire avancé : Jeanne à été entraînée par des professeurs d'élite de l'école d'Albio, de plus elle a su arriver au fil des années suivantes et ce d'une façon très rapide pour une femme de son âge à gravir les échelons de cette organisation jusqu'à arriver et ce aujourd'hui au rôle de seconde de la générale en fonction. Par conséquent elle est arrivé à une maîtrise des armes et du combat en général très grande pour quelqu'un de son âge, elle sait utiliser à peu près toutes les armes mais à une préférence pour l'épée qui permet des coups rapides et fulgurants, elle l'utilise donc bien plus que toutes les autres.

- Niveau magique avancé : De même que Jeanne fut entraînée par des professeurs d'élite au combat elle le fut aussi de la même façon pour la magie, elle est capable de maîtriser des sorts de bon niveaux de langue normale et quelques sorts avancés de langue ancienne pour plus de polyvalence qui est le maître mot de cette école. Sa maîtrise de l'élément du vent est de très bonne pour quelqu'un de son niveau.

- Pacte de la générale : Jeanne à passé un pacte avec sa générale Aishlinn lui permettant d'obtenir de nouveaux pouvoirs, en conséquence quand les deux guerrières sont en présence l'une de l'autre les pouvoirs de la générale sont bien plus puissant qu'à l’accoutumée, de plus elles partagent toute deux une très solide amitié au point que Jeanne la considère comme sa sœur, cela joue bien sûr en faveur des pouvoirs de la générale..

- Fine oratrice : Encore une fois un des nombreux bénéfices de l'école où elle a pu étudier couplé au pacifisme général de Jeanne, elle manipule très bien les mots et est capable d'argumenter de façon censée sur son point de vue, ainsi elle utilise souvent ce don de parole pour motiver ses alliés ou au contraire démoraliser les adversaires, bien sûr n'aimant pas manipuler les autres elle l'utilise rarement dans le but d'obtenir quelque chose.

- Charisme inné : Jeanne dégage absolument quelque chose de divin et de terriblement résolu poussant les autres à la suivre sans poser de questions pour peu qu'un supérieur ne soit pas dans les parages. Ceci permet entre autre lors de bataille de regonfler le moral des troupes par sa seule présence.


Équipement, objets divers :


Jeanne possède un équipement plutôt commun en lui même mais avec des petites choses dénotant de l'ordinaire :

Armure de bataille de la vierge : (voir amure de combat ) Cette amure en mailles et plaques fines qui pourtant n'a rien de spécial d'apparences a été en réalité enchantée par Jeanne après la création de cette protection. C'est un enchantement d'élément vent qui rend l'amure aussi légère qu'une simple protection de cuir sans pour autant en altérer sa résistance et permet à Jeanne de ce déplacer sur les champs de bataille avec une aisance certaine et réduisant ainsi les malus de vitesse que peut engendrer le port d'une armure lourde commune, néanmoins cela ne réduit pas à néant le bruit que cause celle-ci mais l'atténue légèrement, cet enchantement n'est prévu que pour rendre l'armure légère à porter, il est visible aux légères écritures présentes sur le plastron qu'on ne voit vraiment qu'en regardant de près ce qui lui donne son apparence banale au premier regard.

Balmung : Il s'agit d'une épée longue finement ouvragée en acier très résistant et qui est la seule chose que le père de Jeanne ne lui ait jamais donné le reste de la famille était bien plus intéressée par les ragots de la court que la justice ou le combat. Elle s'est transmise de génération en génération et a, à chaque changement été restaurée et améliorée en conséquence. Ici sa garde à été renforcée de liens de cuirs, l'armature de l'arme ayant été épurée des joyaux de l'époque pour une décoration simple mais belle ainsi qu'un affinement de la lame pour la rendre bien plus légère. L'arme en elle même n'a rien de spécial sauf une valeur sentimentale et ses matériaux d'une qualité rare.


Enfin elle porte par habitude une croix en argent autour du cou, cadeau de sa mère et ayant là aussi une valeur sentimentale.


Sorts - Rang B :


Air invisible : barrière du roi du vent - Rang C+(B)
"Ô grand vents, lève toi et protège !"
"O magnus ventus, erige te protegeque"
Pour ce sort Jeanne canalise sa mana et la fait sortir sous forme de vent compressés à une très grande vitesse pour ensuite l'entourer autour de quelque chose, généralement son épée. Les vents tourbillonnent si fort qu'ils altèrent la réfraction de la lumière et rendant l'arme totalement invisible aux yeux de l'adversaire ( sauf ceux pouvant passer outre ce type de sort ). Les vents améliorent légèrement la capacité tranchante de la lame mais sans plus. L'utilisatrice peut, par la même occasion les libérer pour provoquer une bourrasque tranchante à faible distance mais donnant plus d'allonge ou même prendre un coup de vitesse violent en pointant l'arme derrière elle. Néanmoins si elle fait ceci cela annule purement le sort qui se termine donc et qu'elle devra relancer plus tard.

"Via Vento Illuminati" - Rang B

Premier sort de vent de la magie supérieure, c'est aussi le plus difficile à manier complètement. Un courant magique se fond avec l'air et s'étend dans un rayon de cent mètres autour de la cible au maximum ( peut donc être utilisé dans une surface plus petite mais donc plus précise ), toutes les formes se mouvant à l'air libre sont dès lors détectées et leurs mouvements se retrouvent imprimés dans l'esprit du magicien, ce sort peut être de même étendu à un km mais dans une direction bien précise et non pas tout autour de Jeanne. Il demande d'être canalisé en permanence et par conséquent demande de rester concentré pendant l'utilisation rendant dur voir impossible l'accomplissement d'une autre action.

"Tutela fluant venti" - Rang B

L'un des plus puissants sort de protection par le vent de la magie supérieure. Il consiste en l'invocation de vents qui tournent à une vitesse telle que la défense qu'il offre rivalise avec celle de murs de pierre; son temps de déploiement est incroyablement court mais il ne peut affecter qu'une zone réduite. Jeanne l'utilise en lui faisant prendre la forme d'un bouclier pour sa personne, sa résistance est moindre mais suffisante pour résister aux attaques de diverses armes pendant un combat.

"Danse du vent" - Rang C

Jeanne exécute de rapides mouvements du bras et, avec sa lame créer au maximum jusqu'à sept lames de vent consécutives qui foncent tout droit et ne s'arrêtent qu'en rencontrant un obstacle. Ce sort tient son nom du fait que son utilisation demande une assez grande souplesse et célérité ce qui fait ainsi penser en effet à une danse. Ce sort est utilisable sans armes dans les mains mais est bien moins évident à lancer et ce dû au fait qu'une surface tranchante aide bien mieux. La puissance des lames est aussi augmentée par la force des coups de Jeanne, ainsi si elle utilise sa barrière du roi du vent en tant que boost de vitesse pour enchaîner ensuite sur ce sort sa puissance plus grande et rendra le tranchant de l'attaque ainsi que sa vitesse plus grande.

"Flèches magiques" - Rang C(C+)
"Sagitta Magica"

Sort de niveau intermédiaire dont la puissance peut être amplifiée s'il est psalmodié en langue ancienne. La magie libérée dans l'air prend la forme de flèches de lumière qui se précipitent vers l'ennemi, c'est une méthode d'attaque rapide et efficace que beaucoup de mages affectionnent. Jeanne peu en psalmodier un grand nombre à la fois, mais bien sûr plus le nombre est grand plus le coup en mana l'est aussi.



Influence - Rang C :


"Ce n'est pas parce que je suis gradée que je suis différente de n'importe quel homme !"

Jeanne est actuellement la seconde de la générale de Terra, par conséquent tous les ordres que ne peut dicter la femme aux cheveux longs sont retransmis par Jeanne, ainsi elle est très proche de soldats et du peuple car sert un peu "d'assistante" en plus importante à Aishlinn. Elle accompagne aussi la générale sur tous les champs de bataille et assiste les hommes s'y trouvant. Etant quelqu'un pour qui la justice et la paix sont des mots d'ordres elle est très appréciées des habitants de Terra et des soldats en général, son influence est telle que souvent, lorsqu'elle donne un ordre, rares sont ceux à la discuter, néanmoins elle ne possède pas le pouvoir à ce niveau suffisant pour qu'on lui obéisse d'un claquement de doigts. On l'écoute et bien souvent on suit ses directives, mais il suffit d'un plus haut gradé pour que ces dernières tombent à l'eau si elles sont contraires à celles de Jeanne.


Relations :



Aishlinn Nighthunter : ( Il s'agit d'un PJ, pour avoir plus de détails veuillez voir sa fiche )Actuellement générale et meilleure amie de Jeanne. Les deux femmes sont très proches au point de ce considérer toutes deux comme des sœurs. Elle est, par la même occasion, celle avec qui Jeanne à passé un pacte afin de la remercier pour tout ce qu'elle a pu faire pour l'aider. Elles sont pour ainsi dire inséparables et il est rare que l'une combatte sans l'autre ou même fasse quoique ce soit sans que l'une soit dans les parages. Il en tient de même de la puissance du pacte entre les deux femmes que de rester le plus près possible l'une de l'autre.


Calil de Villers : ( Puissance rang B / Influence rang C ) Une femme suffisante et imbue d'elle même qui ne pense à rien si ce n'est la fortune, la gloire et la beauté. Elle à dénigré Jeanne comme belle-fille jusqu'au bout et ne peut malheureusement rien faire pour l'émanciper sans l'avis de son mari qui est absolument contre. C'est une femme sèche et autoritaire qui veut tout, tout de suite et maintenant. Au grand dam de Jeanne cette dame est malheureusement très douée en magie et est professeur à l'école d'Albion. Elle maîtrise la magie du feu presque à la perfection mais n'est pas taillée pour le combat au corps à corps du tout. Elle possède néanmoins de bonnes connaissances en magie runique aussi. Dernièrement elle se sent de plus en plus coupable de ce qui est arrivé à Jeanne et surtout du fait qu'elle n'avait rien fait à l'époque pour l'aider. Cependant elle se leurre en se répétant sans cesses que ce n'est que de la pitié et ne lui a jamais parlé pour l'instant. Enfin c'est quelqu'un de très conservateur qui ne supporte pas que la moindre chose ne déborde du plan indiqué de base !


Elizabeth de Villers : ( Puissance rang B / Influence rang C ) La demi-soeur de Jeanne et son aînée de 3 ans à peu de choses près. C'est une femme absolument magnifique et terriblement connue dans presque tout Terra pour sa beauté Bien qu'elle ait une façon de parler très bourgeoise, des manières toutes en retenue ainsi qu'un ton très souvent hautain c'est une femme extrêmement bonne qui fait tout son possible pour aider Jeanne quand celle-ci à besoin d'aide c'est aussi elle qui l'a introduite à l'univers de la magie quand elles étaient plus jeunes et ce fut aussi elle qui la délivra de trop nombreuses fois de l'étreinte de son frère. Elle est aussi magicienne et ce plus que douée au point de presque ( et bientôt ) dépasser sa mère dans la magie de la terre. Récemment elle et Jeanne se sont remisent à parler ensemble et entretiennent une correspondance quand elles sont éloignées. Bien que Calil ne soit pas d'accord avec ce fait Elizabeth n'en à pas grand chose à faire et agit selon ses envies. C'est une des rares personnes à Terra à ne pas porter vraiment les lois dans son cœur, elle est anarchiste sur les bords mais garde cela pour elle. Elle collectionne les hommes et ne s'est pas encore mariée. Enfin elle est une mage au service de la cour ( au service étant un bien grand mot car venant d'une famille noble on lui demande généralement si cela ne la gêne pas plutôt que de lui ordonner quelque chose ).


Mello de Villers : ( Puissance rang E / Influence rang D )Le demi-frère de Jeanne plus jeune de quatre ans qu'elle. C'est un bon à rien tyrannique, flemmard et râleur qui profite de toute les situations pour en tirer un profit certain. Il ne semble n'être bon qu'à montrer de la haine pour absolument tout ce qu'il peut voir et une froideur extrême. Durant sa jeunesse il a abusé de nombreuses fois de Jeanne et la frappait si elle ne voulait pas, allant jusqu'à la traiter comme une esclave puis était forcé d'arrêter par Elizabeth quand celle-ci arrivait. Il n'est pas mage et ne dispose même pas du moindre potentiel magique ce qui le rend absolument jaloux de ses deux sœurs. Quand il croise Jeanne il la dédaigne fortement et tente même parfois de recommencer les horreurs qu'il a pu commettre, jusqu'à qu'une épée se mette entre elle et sa main... Il vit encore au crochet de sa famille et ne semble pas près de sortir du manoir familial avant un bon moment.


Oscar de Villers : ( Puissance rang C / Influence rang C ( surtout dans le milieu du commerce ))Un homme très beau et charmant ayant eu de très nombreuses conquêtes aussi bien avant qu'après son mariage... C'est un homme très doué en marchandage et est très souvent en voyage dans les autres nations pour y vendre ce que Terra fait de mieux ( et laisse surtout exporter ), sa famille ayant doucement perdue la fibre guerrière au fil du temps il donna donc l'épée que ses ancêtres portaient au combat à Jeanne sous le regard médusé de Calil et de Mello. C'est un homme très bon et d'une gentillesse extrême mais d'un égoïsme aussi grand que cette dite gentillesse. Pour lui le monde ne tourne presque exclusivement qu'autour de lui ce qui le rend très superficiel. Il a tendance à éviter les conflits par les blagues et autres comportement amusants jusqu'à que la personne en face abandonne. Il est magicien mais n'y voyant pas vraiment d'utilité à un niveau très médiocre, c'est un mage de la terre.


Quinn Britana [ Décédée ] : La mère de Jeanne, elle est morte des suites d'une maladie. Ce fut une excellente mage du vent qui malheureusement apprit tout ce qu'elle pu apprendre en autodidacte, ce fait énervant au plus au point ses confrères qui eux durent passer des années à y arriver la firent couler petit à petit jusqu'à qu'elle ne s'en sorte plus et finisse pauvre. Elle rencontra alors Oscar qui fut son amant pendant quelques années qui lui donna un enfant. Malheureusement elle ne pouvait s'en occuper seule et lui demanda alors de l'accepter dans sa famille si il le pouvait ce qu'il accepta à contre cœur mais accepta quand même ne pouvant pas la laisser comme ça. C'était une femme très gentille et au sourire d'une douceur incomparable, elle faisait tout pour aider ceux qu'elle croisait avec le peu qu'elle avait et inculqua sa façon de penser à Jeanne. Elle ne put pas la sauver des horreurs que Mello faisait à sa fille pour la simple et bonne raison que si elle se rebellait contre le jeune homme elles auraient finies expulsées. Tout cela la fatigua tellement qu'elle attrapa un ulcère et en mourut rapidement...

Histoire :


Elle était heureuse, Jeanne était heureuse de découvrir le grand manoir qui se dressait maintenant devant elle, un grand et somptueux manoir du royaume de Terra comme on n'en faisait plus, un manoir tout en grandeur, à l'architecture fine et bien pensée, le genre d'endroit qui font plus que remarquer que les goûts de son créateur et qui montre aussi que ses services ont tout sauf étés bradés. Le genre de lieu où un enfant peut batifoler en toute tranquillité sous le regard attendrit de sa mère puis revenir en courant de la plaine y servant de de jardin avec un bouquet de fleurs et lui donner d'un de ces grands sourires naïfs dont seul les enfants en ont le secret... Oui cela semblait être un cadre idyllique !

Si seulement la vie ne se faisait pas un malin plaisir à toujours tout réduire à néant sous vos pieds.

Jeanne tient la main de sa mère nerveusement, elle a légèrement peur de cet endroit mais pourtant le trouve quand même merveilleux, il était assurément très beau, trop beau même pour que ce soit normal. Plus les deux femmes approchaient de la porte d'entrée plus l'étreinte de la petite fille sur la main de sa génitrice se refermait, constatant un malaise certain Quinn se mit à sa haute et lui dit d'une voix douce.

" Ecoute... Tu n'as pas à avoir peur d'accord ? Tout va bien ce passer tu vas voir, à partir d'aujourd'hui tous nos problèmes vont s'envoler comme par magie ! "

Ceci dit elle claqua des doigts devant sa jeune fille et murmura une très courte incantation de façon inaudible qui fit s'envoler les cheveux de la gamine qui s’émerveilla, elle adorait quand sa mère lui faisait des tours de magie, cela l'amusait énormément ! Mais alors qu'elle commençait à enfin ce calmer légèrement la porte s'ouvrit d'un coup ce qui provoqua un certain raidissement dans le comportement des deux femmes.

Devant elles se dressaient la famille des De Villers au grand complet, un homme d'une très grande stature et au physique proche d'un ours blond se tenait devant l'entrée, c'était Oscar, il était très élégamment vêtu et adressait un franc sourire aux deux nouvelles venue, cette vision arracha un doux sourire au visage de Quinn mais qui s'effaça bien vite quand elle remarqua celle qu'il tenait par la hanche. C'était Calil, elle les toisait d'un regard aussi enflammé que sa magie et semblait les maudire toutes les deux de son simple regard, elle tourna des talons et s'en alla ensuite dans un "pfeuh !" Ensuite ce furent deux enfants qui furent visible, une jeune fille un peu plus grande que Jeanne mais terriblement belle et qui avait l'air très contente de la voir et enfin un plus petit garçon qui lui la regardait avec le même regard que sa mère, il se mit à hurler ensuite avant de repartir en courant.

" De toute façon toi t'es pas ma sœur ! "

Jeanne baissa la tête, n'osant rien dire quand les deux personnes restantes virent à leur rencontre. La jeune fille fut très heureuse quand son père lui adressa la parole sur un ton enjoué car elle ne l'avait jusqu'ici jamais connu sauf par des lettres de ses voyages et pour son anniversaire. Elle trouva par la suite en Elizabeth qui lui donna son prénom au moment même où elle lui parla une fantastique compagne de jeu avec qui elle partageait beaucoup de points communs.

C'est donc dans ce cadre qui avait l'air de n'être pas si mal que Jeanne grandit doucement quittant petit à petit l'enfance pour l'adolescence, elle alla dans les meilleures écoles, avec les meilleurs professeurs, elle apprit la magie dans ces mêmes écoles et était aidée d'Elizabeth ainsi que par moments sa mère qui travaillait dans le manoir comme servante et n'avait donc pour ainsi dire que peu le temps de s'occuper de sa fille, mais au moins Quinn était heureuse qu'Oscar se refuse à faire travailler la petite et qu'il lui donna aussi la meilleure des éducations possible. Tout semblait donc aller pour le mieux, Jeanne se montrait douée à la magie, très douée même, Elizabeth était d'une grande gentillesse avec elle ainsi que son père ce qui compensait largement la haine et la froideur des deux autres habitants de cette même maison. Malheureusement plus les jours passaient, plus les choses allaient de leur petit train plus elle remarqua le regard de Mello qui changeait envers elle. On non il ne quittait pas sa haine habituelle au contraire mais il devenait de plus en plus lubrique, il l'épiait sans cesses, venait dans sa chambre quand elle se changeait, et puis une nuit rentra dans sa chambre...

" M-mello ? Qu'est-ce que tu fais ? "Lui demanda-t-elle sur un ton inquiet alors qu'elle remonta les couettes sur son corps.
" - Ca ce voit pas ? Je regarde ton corps. "Lui répondit-il sur un ton des plus mielleux et horrible en glissa doucement ses mains sur le corps de la jeune femme.
" - N-non... S'il te plaît ne fait pas ça... "Dit-elle sur un ton suppliant...
" - Aller, tu va aimer tu va voir... "Finit-il par lui susurrer à l'oreille avant de descendra sa main vers ses sous-vêtements...

Elle voulait hurler, elle voulait pleurer de la lubricité de cet être infâme, elle voulait le tuer, le démolir ! Elle voulait le détruire totalement, mais plus elle résistait plus il devenait violent, plus il la menaçait d'aller dire à sa mère qu'elle avait été horrible avec lui et qu'il fallait les faire partir elle et sa génitrice. Jeanne ne pouvait donc rien faire sauf se taire... Se taire et endurer, endurer cette horreur en priant pour que ça s'arrête à un moment donné... Elle n'en pouvait plus, tout cela continuait presque tous les jours, elle devait endurer les attouchements de ce garçon sans rien dire à personne de peur que sa mère se fasse virer du manoir avec elle. Elle essaya d'ailleurs d'en parler à sa dite mère qui ne trouva rien d'autre à lui dire sauf de résister, qu'il finirait bien par arrêter et qu'elle n'avait pas d'autre choix que de faire comme si elle n'en avait jamais entendu parler et qu'elles puissent donc garder ce train de vie... Mais un soir...

" Laisse toi faire... Comme d'habitude... "Lui disait-il en commençant comme d'habitude à passer ses mains sous la robe de nuit de Jeanne.
" - N-non... Je ne veux pas ! "
" - Tu sais ce qui va arriver si tu te laisses pas faire ? Je vais dire à maman que tu me martyrise et que Quinn ne fait rien de ses journées, qui crois-tu qu'elle va croire, hein ? Vous allez quitter toutes les deux ce manoir ! "Lui lanca-t-il alors qu'elle commençait à pleurer.

Soudainement la porte de la chambre claqua et se fut Elizabeth qui parut, éclairée de la lumière de la Lune, son visage était empreint de haine envers son frère et elle attrapa ce dernier, le plaquant contre le mur et lui mettant un coup de poing surpuissant, probablement amélioré de magie terrestre pour le coup, mais dans le noir Jeanne ne voyait rien sauf ses propres larmes et Elizabeth...

" Sale porc ! Tu vois ce que tu as fait à Jeanne ?! Dégage ! MAINTENANT ! "

Elle frappa d'un coup de pied dans le ventre et le vira de la chambre à la force de ses mains, ensuite elle se précipita vers Jeanne et lui demanda si elle allait bien, si elle avait besoin d'une aide quelconque que cette dernière refusa gentiment... Elles restèrent longtemps comme ça et Jeanne s'endormit sur les genoux d''Elizabeth qui elle n'avait pas dormi de la nuit... A son réveil elle lui dit qu'elle se débrouillerait pour convaincre sa mère de l'inscrire à l'école d'Albion afin de la libérer des tourmentes de Mello et apprendre à devenir forte, à devenir quelqu'un qui saurait ce défendre contre les autres... Ainsi elle pourrait ensuite subvenir à ses propres besoin et aider sa mère par la suite !

Elizabeth arriva finalement à convaincre Calil qu'il serait mieux de l'y envoyer en pensionnat sous prétexte de s'en débarrasser ce qu'elle accepta en pensant que sa fille devenait enfin normale par rapport à l'autre "catin" comme elle l'appelait. Malheureusement il lui avait fallut un certain temps et la mère de Jeanne mourut pendant ce temps des suites d'un ulcère à l'estomac tant le stress l'avait achevée... Ce fut cela qui poussa vraiment Calil à la mettre dans cette école.

Jeanne intégra donc cette école à contre cœur car il devait s'agir probablement de la seule alternative possible, elle la détestait, elle détestait l'idée de ce battre et de partir en guerre mais n'avais pas le choix... Si elle voulait éviter une vie de sévices sexuels cela était probablement être la meilleure chose à faire... Là-bas elle y apprit le combat au corps à corps, la magie plus poussée et en fonction de son affinité, elle apprit à désarmer quelqu'un, elle apprit à utiliser le terrain à son avantage, bref, elle apprit à devenir la meilleure en tout. Mais même si elle y était douée elle n'aimait pas ça, de plus la simple idée du nom prestigieux qu'elle portait et ne s'alliant plus avec la guerre qu'elle portait lui attirait les moqueries de nombreuses personnes, elle tomba en dépression se disant que de toute façon tout ce qu'elle faisait était destiné à mal finir, elle n'en pouvait franchement plus et était fatiguée de tout cela, elle voulait juste en finir, tomber dans l'abîme tranquille de la mort... Cela lui semblait tellement plus simple...

Mais elle fit une rencontre qui changea toute la donne. une nuit alors qu'elle s'était enfermée dans les toilettes et pleurait toutes les larmes de son corps, la porte s'ouvrit violemment et laissa découvrir une jeune femme de son âge aux longs cheveux flamboyants. Jeanne savait qui se tenait devant elle, Aishlinn Nighthunter, en même temps qui ne la connaissait pas ? Une fille aux capacités combatives hors du commun, d'une puissance rare mais incapable de magie et ayant réussi à arriver jusque là uniquement grâce à sa grande intelligence sur le champ de bataille et à sa force hors de la norme. Elle était aussi connue pour sa grande beauté et son caractère plus que sulfureux. Elles se regardèrent un instant qui sembla durer une éternité quand Aishlinn finit par lui demander ce qu'elle avait car cela l'empêchait de dormir.

Alors Jeanne craqua totalement, elle se confessa et se mit à tout envoyer tout ce qu'elle avait sur le cœur. à la jeune femme devant elle, elle balança sa tristesse, son envie d'en finir, cette vie qui semblait lui échapper en tout point ! Elle n'en voulait plus, elle en avait juste marre, elle voulait autre chose, elle...

Aishlinn l’étreignait... Aishlinn venait de la prendre dans ses bras et lui murmurait des paroles réconfortantes, lui disant que tout irait bien, qu'il fallait qu'elle se montre forte car quoi qu'il arrivait ce monde resterait un monde dégueulasse mais qu'il fallait faire de son mieux pour y vivre et le rendre plus beau. Et que, si elle le voulait, elle serrait là pour elle, si elle voulait bien devenir son amie, car elle aussi avait connu tout cela...

Et c'est ainsi que Jeanne trouva le courage de continuer, de toujours aller plus loin, pour qu'Aishlinn soit fière d'elle ! En cadeau elle arriva à apprendre dans un livre de magie de la bibliothèque de l'école qu'elle avait emprunté à utiliser une formule pour faire un pacte avec un humain, elle l'utilisa donc sur son amie qui trouvait que ce remerciement était bien trop démesuré mais Jeanne n'en avait franchement rien à faire elle voulait la remercier à sa façon et elle savait parfaitement que ceci l'aiderait autant que son amitié l'avait aidée, elle savait que sans magie Aishlinn ne dépasserait jamais le stade de soldat, alors elle lui fit ce présent afin qu'elle puisse aller jusqu'au bout de ses rêves !

Et ainsi, au fil des entraînements les deux jeunes femmes gravirent doucement les échelons, Oscar offrit, Balmung; la vieille épée qui se transmettait normalement aux hommes de la famille De Villers qui étaient tous des guerriers dans le passé ce qu'elle accepta bien sûr avec joie. Elle était heureuse qu'il lui fasse se présent et cela la motiva encore plus. Elles gravirent donc ces fameux échelons, jusqu'au jour ou...

" Quoi ?! T'as été promue générale ?! Mais c'est génial ! "
" - Et devine quoi ? Tu vas être ma seconde ! "
" - Hein ? Mais c'est pas possible ça ! "

Elles firent la fête toute la nuit, elles étaient si heureuses, enfin Jeanne retrouvait du bonheur... Cette nuit là elle regardait le ciel pensivement.

" J'ai fais tout ça pour toi maman... "

Et quelque temps plus tard, la vraie aventure de notre amie commença...


Autre :


Comment avez-vous connu le forum ?:
Merci à Lae' alias Emily Ashford, alias Ehol sur ce fow qui m'en a parlé au détour d'une discussion sur la CB de Fate !

Des choses à améliorer ?:
Oui, on devrait avoir le droit de fouetter les petites fesses d'Ehol !

Crédits:
Zerochan pour les Images et Les Ailes Pourpres pour la musique.

Un dernier mot ?:
Jean-pierre Foucault.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 84
Métier : Seconde du général de Terra et accessoirement Colonel
Humeur : Douce as always ~
Points Histoire : 0
Dim 8 Jan - 14:59
Un petit up car j'ai réellement fini cette fois o/

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 336
Age : 15
Métier : Utopiste
Humeur : Optimiste
Points Histoire : 0
Dim 8 Jan - 18:21
Première habitante de Terra validée, c'est la fête =p

Bon j'ai légèrement modifié les rangs de tes sorts et de tes PNJ, fais tout de même attention aux fautes en cours de RP (surtout le ce/se qui revient souvent, tu l'aimes pas celui-là xD). Puisque tu as suivi les cours d'une école militaire prestigieuse, et que tu es soldat de métier, tu dispose d'1 sort supplémentaire (oui tu le savais déjà mais je le précise xD). Concernant tes rangs voilà ce que ça donne.

Puissance - Rang B+

Bah, seconde d'une générale de Terra, cqfd xD. Même si tu tiens davantage ta promotion à ta relation avec elle qu'à tes exploits, tu as tout de même fait l'école d'Albio et descend d'une famille avec un potentiel fort.

Influence - Rang C

Bah, seconde d'une générale de Terra, cqf- /sort. En réalité si ton influence semble plus "réduite" ça n'est pas par rapport à ton perso mais à Terra même. La garde royale elle-même dépasse pas les B+ en influence, le Sénat s'arrête à B. Disons que si le rang C+ existait tu l'aurais, tu tiens davantage ton influence du pacte avec la générale et de ton père que du nombre d'hommes que tu peux directement commander. A voir si tu accomplis des exploits dans une future guerre =p

Bref, bienvenue et bon RP!




"J'effacerai toutes les tragédies de ce monde."

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Jeanne de Villers - The Maiden [ Terminée ! ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pres à revalider :: Terra-
Sauter vers: