Terra, monarchie constitutionnelle



 

 :: Chroniques de la connaissance :: Chroniques :: Contexte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Terra, monarchie constitutionnelle

avatar
Messages : 336
Age : 15
Métier : Utopiste
Humeur : Optimiste
Points Histoire : 0
Dim 7 Aoû - 12:52
 
Terra

Le sol de la patrie.« Amor patriae nostra lex»

A l'est du continent se trouve Terra, historiquement cette nation était une partie de l'Empire, elle clama son indépendance lors de la chute de celui-ci et fut le seul territoire que le roi ne put récupérer. En échange d'une cessation des hostilités, les deux nations conclurent un accord d'entraide militaire. Terra accepta de légaliser l'esclavage et envoya certains de ses soldats assister l'armée royale, l'accord fut officialisé lorsque l'une des princesses d'Ignis épousa le roi de Terra.

La devise du royaume est « honneur, patrie, famille », le principe père est la fidélité. Les troupes de Terra ont un héritage de grande nation guerrière, combattant toujours ad gloriam, pour que leur nom reste dans les mémoires. Il est dit que les habitants de Terra ne rompent jamais un engagement, cet héritage est à l'origine de leur fidélité à Ignis, malgré les grandes différences sociales les séparant.

Le mariage est ici une institution sacrée, l'engagement ne peut jamais être rompu, ni détourné par l'adultère, de même, un parent ne peut abandonner son enfant et inversement, la famille étant l'une des bases de la nation. Depuis peu, l'idée de polygamie s'est instauré dans l'esprit d'une partie de la population, un engagement multiple va dans le sens de leur morale générale et n'est pas contredite par le culte d'Albio, mais elle est restreinte par l'influence du culte d'Ehol. L'Église et l'Etat sont séparés, la nation se rapprochant ainsi de Ventus, mais l'influence religieuse est bien plus grande: on discerne une vingtaine de religions dont les deux principales: le culte d'Ehol et celui d'Albio. On dénombre très peu d'athées en Terra, mais leur culture religieuse est peu mise en avant à cause du pacte les unissant à Ignis.
Économiquement, Terra se situe derrière Ignis et Ventus, elle ne dispose en effet ni des ressources agricoles de la première, ni de la libéralisation et de la fibre commerciale de la seconde. Terra détient tout de même une grande partie des stocks miniers d'Albion et ils sont d'ailleurs l'objet principal de leur commerce avec les autres nations.

Terra est dirigé depuis quelques années par une femme, pour cette nation qui n'a jamais fait grande différences entre les sexes, le fait qu'une femme accède au pouvoir n'a rien d'exceptionnel, Ignis a pourtant mal accueilli la nouvelle. En tant que monarchie constitutionnelle, Terra confère un pouvoir important à sa reine, tout le domaine de l'exécutif lui est confié, le législatif est par contre réservé au Sénat, une assemblée de représentants du peuple principalement dirigé par des bourgeois; quant à la justice, un système judiciaire indépendant fonctionnant sur le principe des tribunaux et de la confrontation de preuve existe bien.


L'école militaire, le parcours de la gloire

Terra est une nation qui a une très forte histoire militaire. Nation indépendante ayant résisté à l'invasion d'Ignis dans ses premiers jours, elle n'a depuis cessé d'entretenir son potentiel militaire. Si son armée n'est pas la plus puissante, tous s'accordent à dire qu'elle détient les meilleurs soldats; la raison principale en est l'éducation militaire propre à Terra.

L'instruction est libre et gratuite en Terra dans les cycles primaires – jusqu'à 12 ans environ – et la propension d'enfants qui suivent des études au lieu de travailler est très élevée, en grande partie grâce aux aides sociales nombreuses de la nation. Les familles envoyant leurs enfants à l'école n'ont ainsi aucune perte de revenu, et le niveau intellectuel du pays s'en trouve renforcé.

A l'issue de ces études primaires, trois grands parcours s'offrent aux enfants. Soit ils retournent auprès de leurs famille et trouvent un emploi, reprenant la plupart du temps les activités familiales. Soit ils intègrent une école religieuse – ouvrant majoritairement sur les grandes professions intellectuelles et théologiques. Soit, enfin, ils intègrent une école militaire.

On dénombre cinq écoles militaires en Terra, dont la plus prestigieuse est l'école d'Albio. Les enseignements prodigués sont à la fois des cours de combat, de maniement des armes, de magie et de stratégie, mais aussi un bagage de connaissances composé d'histoire et de mathématiques – offrant au soldat une certaine indépendance intellectuelle, favorisant la prise de décision sur le terrain. Les valeurs d'honneur et de patrie sont extrêmement fortes, et le moindre faux-pas peut entrainer le bannissement définitif de ces écoles. Les écoles militaires sont ouvertes à tous les âges, à partir du moment où le candidat répond aux exigences physiques et intellectuelles requises, elle offre une formation complète ainsi que des formations supplémentaires hors cursus, pour les soldats ou gradés souhaitant monter dans leur hiérarchie. La majorité des gradés de Terra sont d'ailleurs des hommes et des femmes d'expérience qui ont commencé en bas de l'échelle, et progressé par leur valeur.

Ces écoles sont toutes couplées à une caserne voire pour l'école d'Albio, au quartier général; les soldats et les élèves sont donc souvent en interaction, et les dirigeants et chef de formation de l'armée sont aussi ceux qui dispensent l'essentiel des cours.

Ils sont tous Terrans, implacables et solidaires

Ils sont tous Terrans, implacables et solidaires





"J'effacerai toutes les tragédies de ce monde."

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 336
Age : 15
Métier : Utopiste
Humeur : Optimiste
Points Histoire : 0
Jeu 27 Oct - 16:21
 
Ceux qui dirigent et ceux qui suivent«Semper fidelis»

Noblesse de sang et d'âme

Autrefois un territoire d'Ignis et aujourd'hui toujours officiellement son "vassal", le royaume de Terra a hérité du sentiment de la distinction très forte du pays des flammes en ce qui concerne les forts et les faibles. Toutefois, au sein de la nation de la terre, la force n'inspire pas la terreur mais le respect, et la faiblesse n'engage pas la servitude mais la dévotion. Les faibles obéissent aux forts, et ces derniers les servent. Si l'armée et l'Église ont un tel pouvoir sur les citoyens, c'est parce qu'ils représentent les guides de la population, la force et le savoir. Si les flammes d'Ignis brûlent pour illuminer le monde, le sol de Terra doit soutenir chacun de ses habitants.

Parce que certaines personnes jouissent de privilèges, elles ont des responsabilités. Ce sont en majeure partie les familles de nobles qui composent les sièges du Sénat et prennent les grandes décisions politiques du pays, et ce sont encore ces grandes familles de nobles qui dirigent l'armée et combattent le crime. Il existe un nombre considérable de grandes lignées nobles à Terra, descendant des chefs de guerre ayant contribué à renverser l'empire aux côtés d'Ignis. Toutefois alors que la nation du feu a mystifié un seul leader et rejeté tout pouvoir rival, les Terrans ont enfoui dans leurs traditions la pureté du sang bleu, et la noblesse des héritiers des premiers rebelles.

Familles de chevaliers, lignées de magiciens, sénateurs et chefs d'armées, Terra est soutenu par un important vivier d'individus talentueux qui forment à l'instar de l'aristocratie ventusienne son élite. Toutefois, la noblesse est décidée uniquement par le sang et non le talent, et cette opposition fondamentale n'a cessé d'alimenter des conflits avec ses trois rivaux. La valeur d'une personne peut-elle vraiment se mesurer à sa naissance? Les nobles de Terra eux-mêmes en ont douté. Ainsi, peut-être pour justifier cette inégalité, les nobles se sont toujours sentis responsables de leur nation et de leur peuple. Il est du devoir des forts de protéger les faibles, et être né noble implique de conserver cette dévotion, cette loyauté envers son pays et envers les siens, de grandir suffisamment pour prendre les faibles sous son aile et les mener vers une vie meilleure. La chevalerie terranne est bien plus qu'un ordre, elle est une manière d'être et de penser. Honneur, dévotion, responsabilité.


Maîtres et serviteurs

La notion d'autorité est l'un des piliers de la culture terranne. Le commandement ordonne et les soldats obéissent, l'église proclame et les fidèles adorent, la reine se lève et les sujets s'inclinent. Nation patriotique et patriarcale par excellence, les familles terrannes sont centrées sur l'importance et l'autorité du père, et toute la société terranne sur le respect de ses aînés. Même un éminent général n'oserait défier un grand vétéran de l'armée, et les "sages" présents au Sénat jouissent d'une forme naturelle de respect plus par leur âge même que par leur fonction.

Dans les campagnes, les maîtres forgerons apprennent aux jeunes artisants et les vieux escrimeurs transmettent leurs secrets à de nouveaux élèves. Le père enseigne au fils. Un statut bien particulier est né de cette culture du respect et de la loyauté sur le territoire terran, une étonnante mutation de l'esclavagisme Ignisien: une classe particulière de travailleurs nommés "serviteurs" a vu le jour. Des hommes et des femmes ayant dévoué leur vie à un maître, souvent de grandes maisons nobles, et agissant en tant que majordome et demoiselle de maison. Les hommes sont appelés Butlers en hommage au serviteur du premier roi de Terra et les femmes Maids en raison du surnom de sa fille bien-aîmée, Maidelyn, qui lui succéda.

Contrairement aux esclaves, les serviteurs terrans ont un véritable statut de citoyen et bénéficient des mêmes droits que leurs pairs, ils sont payés, nourris et blanchis aux frais de leur employeur, tout en accomplissant des tâches très similaires à celles d'esclaves de maison. À la manière des lignées nobles, il existe des lignées de serviteurs affiliés à une maison en particulier, ainsi que des écoles pour maids et butlers où les élèves apprennent à préserver l'étiquette de la noblesse et à servir au mieux les intérêts de leur maître. Le prestige d'une famille de nobles n'est pas seulement préservée par leur nom ou les exploits de leurs héritiers, mais doit aussi se refléter dans la qualité de leurs serviteurs. Les plus loyaux, les plus intelligents, les plus capables, les plus forts.





"J'effacerai toutes les tragédies de ce monde."

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 336
Age : 15
Métier : Utopiste
Humeur : Optimiste
Points Histoire : 0
Ven 23 Jan - 0:13
 
Hiérarchie de Terra, Le Trône, le Glaive et la Balance

La Royauté

Depuis la guerre d'Indépendance et la fondation de Terra, la famille Senyl dirige le royaume. Actuellement c'est une femme qui est au pouvoir, et la Reine de Terra détient le pouvoir exécutif ainsi qu'une importante fonction de symbole pour le pays. Elle est entourée de conseillers qui la guident et d'une garde royale sélectionnée parmi les plus fines lames du royaume.

Reine de Terra - Ellana Senyl

Gardes Royaux

Chef de la garde
Garde - Karel Senyl

Conseillers


L'Armée

L'armée de Terra est très respectée par tous les citoyens, emblème de l'excellence et de la puissance du pays, elle possède une hiérarchie stricte, et du simple soldat jusqu'au grand général, tous doivent faire leurs preuves. Le commandant suprême de l'armée est en théorie la Reine, toutefois c'est le grand général qui gère l'essentiel des affaires et prend la tête des troupes en temps de guerre.

Grand général
Généraux
Générale:
Seconde: Jeanne de Villers[/list]
Colonels
Capitaines

Le Sénat

Siégeant à Hystia, le palais du Sénat accueille régulièrement les nobles de Terra pour l'examen des nouvelles lois. Malgré leurs intérêts communs, il y a souvent nombre de divergences à chaque séance, et les débats sont parfois très houleux. Tout projet de loi voté ici doit obtenir la majorité aux deux-tiers pour être accepté. Les sénateurs détiennent de nombreux avantages de part leur position, notamment celle d'échapper au recrutement forcé, si la nation est attaquée.

Président

Sénateurs

____________

Légende:
Name > PJ
Name> PV
Name> PNJ







"J'effacerai toutes les tragédies de ce monde."

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Terra, monarchie constitutionnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Reforme constitutionnelle en Rep. Dominicaine et impact sur les haitiens
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Solution constitutionnelle, consensuelle et haïtienne
» Terra Mitica en Espagne...
» Préval prône une profonde réforme constitutionnelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chroniques de la connaissance :: Chroniques :: Contexte-
Sauter vers: