Les Pactisants



 

 :: Chroniques de la connaissance :: Chroniques :: Armes et magies Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Pactisants

avatar
Messages : 336
Age : 15
Métier : Utopiste
Humeur : Optimiste
Points Histoire : 0
Dim 3 Fév - 11:14
  
Les pactes

Généralités

Dans le cinquième livre de « In media res » un ensemble de traité de magie supérieure, est abordée une formule magique permettant de transmettre le pouvoir d'un magicien à un humain. Cette incantation extrêmement simple « pactio rex » crée un sceau magique sur le corps d'un être humain, ne manipulant non pas le mana de l'intérieur vers l'extérieur mais de l'extérieur vers l'intérieur. Concrètement, c'est un lien entre le magicien qui a utilisé le sort et l'humain, celui-ci bénéficie alors d'une augmentation de ses capacités humaines (force, vitesse, endurance, sens...) ainsi que d'une protection magique externe, le mana envoyé par le magicien formant une sorte de bouclier atténuant les coups reçus.  Le principe du pacte a été crée pour compenser la faiblesse inhérente des magiciens au corps à corps, le temps de prononcer une formule étant généralement long, ils avaient besoin d'une autre personne pour les protéger.

De plus, le "pactio rex" possède un autre effet particulier: il éveille le potentiel latent du pactisant, le pouvoir qui sommeille en lui. Les termes pour définir cet effet si particulier sont nombreux: origine, nature, énergie primale, potentiel... Il existe beaucoup de mots pour le définir et pour cause, les effets sont multiples et le "pouvoir de pacte" ainsi obtenu peut aller de la télékinésie à la télépathie en passant par la métamorphose et encore bien d'autre pouvoirs uniques, à l'image de l'individu lui-même.

Enfin, il semble que lorsque le lien atteint un niveau exceptionnel, le pactisant et le magicien finissent par se retrouver en telle concordance que certains de leurs sentiments, voire de leurs pensées peuvent communiquer. Des cas de magie dite "d'invocation" ont également été observées aux plus hauts niveaux.


Étendue des pactes

Le premier effet d'un pacte est de conférer à son "possesseur" un bouclier physique et magique ainsi qu'une amplification de ses capacités générales. Un pactisant devient de manière simplifiée plus puissant physiquement que n'est censé l'être un être humain. L'explication la plus plausible et la plus reconnue consiste à considérer que le pacte désinhibe les limites physiques imposées par l'esprit. Ainsi, les pactisants puiseraient dans des ressources inaccessibles à un être humain normal, devenant plus forts, plus réactifs, plus endurants. Ce que nous pouvons justement associer à la libération du potentiel. Les pactisants obtiennent enfin la possibilité de sentir la présence de leur magicien, de manière plus ou moins précise, comme une sorte d'instinct.

Le pouvoir de pacte demeure quant à lui un certain mystère. La majorité des théoriciens traitant ou ayant traité de ce sujet, s'accordent à dire qu'il s'agit d'une forme d'utilisation d'affinité impossible par la magie traditionnelle. Plus le pacte se renforce, plus la puissance du pouvoir augmente, il est nécessaire pour un pactisant, afin d'activer son pouvoir, de prononcer ce que nous appelons communément une "formule d'activation". A la différence des sorts traditionnels, cette formule est strictement personnelle, et peut même dans certains cas se composer de mots connus uniquement du pactisant. On considère en général que cette formule permet de rapprocher le pactisant de sa propre nature, et le met en quelques sorte dans un état de "résonance" avec son pouvoir, une fois la formule prononcée, il peut s'en servir durant un certain temps. A très haut niveau le besoin d'une formule semble disparaitre, celle-ci n'étant plus utilisée que pour renforcer les effets du pouvoir.

Fait reconnu, chaque pouvoir est unique et change invariablement d'un individu à l'autre, deux pouvoirs peuvent se ressembler, mais en aucun cas ne sont identiques. En effet, le potentiel éveillé dépend du pactisant, de ses aspirations profondes et de sa nature, de ses désirs et de ses rêves. Un pouvoir de pacte donne ainsi une indication sur la nature enfouie d'une personne, sur ce qu'elle est vraiment.

Il existe certainement autant de pouvoirs de pacte que d'individualités.

Lien

Un pacte est avant toute chose un lien unissant deux êtres.
A la différence des pactes de familiers ou des anciens pactes d'esclavage, ce lien engage une certaine réciprocité, le magicien cède une partie de son énergie pour confier un pouvoir à son pactisant, et le pactisant ne peut conserver ce pouvoir que tant que son magicien demeurera en vie, il lui incombe donc de le protéger.

Ce lien magique a souvent été étudié, sans que l'on trouve véritablement de réponse. Nous savons que le pactisant n'utilise pas son mana, mais celui du magicien, il existe donc un certain lien, invisible et intangible, qui relie les deux êtres et permet un transfert d'énergie. Un fait que nous pouvons énoncer sans craindre de faire erreur est, que le sceau du pactisant le relie au magicien, probablement même au sceau du magicien.
Une des premières théories qui fut exposée suite à ce constat fut de considérer qu'ainsi, le pactisant pouvait puiser dans le mana de son magicien pour manifester son pouvoir de pacte, les deux sceaux magiques étant reliés par une sorte de "canal". Cette première théorie bien que des plus plausibles en soit pose certains problèmes, comment expliquer ce que nous pouvons considérer comme une affinité si particulière chez les pactisants alors? L'autre théorie majeure consiste à considérer que le lien entre magicien et pactisant n'est plus simplement magique, mais qu'une transformation profonde de l'individu s'opère..


Puissance des pactes



La puissance des pactes est soumises à trois grands facteurs: la distance qui sépare les deux êtres, les liens émotionnels tels que la confiance et l'amour qu'ils se portent, et enfin la puissance magique du magicien. Plus un magicien et son pactisant seront proches l'un de l'autre, plus l'apport en mana sera efficace. De la même manière plus deux pactisants seront proches l'un de l'autre sentimentalement plus ils seront disposés à donner et recevoir de leur énergie. Il est d'ailleurs plus que courant que pactisants et magiciens soient en couple ou, soient particulièrement dévoués l'un à l'autre. Au fur et à mesure que ce lien se renforce, les capacités du pactisant s'étendent, et il devient même possible aux deux êtres de connaitre l'état d'esprit et les pensées de l'autre.

Un autre élément important au sujet du pacte, sera la puissance magique du magicien. En effet, si les sentiments sont importants, la puissance de celui accordant le pouvoir au pactisant influera aussi sur la puissance du pacte. Plus un magicien détiendra d'énergie magique, plus il pourra fournir son mana à son pactisant. Toutefois, puisqu'un sceau de pacte absorbe l'énergie magique que le magicien libère, un pactisan par sa présence même impose une certaine contrainte à son magicien, lui dérobant une partie des réserves magiques pour nourrir sa protection, et puisant à nouveau dans le mana du magicien à chaque utilisation de son pouvoir. Pactiser avec plusieurs humains est ainsi un pari très risqué, qui diminue d'autant la puissance du mage, voire pourrait menacer sa vie.

Un magicien peut en théorie avoir plusieurs pactisants, mais un pactisant ne peut avoir plusieurs mages, le corps d'un individu n'étant pas fait pour supporter plus d'un sceau. De la même manière, un magicien ne peut devenir pactisant s'il possède déjà un sceau magique.





"J'effacerai toutes les tragédies de ce monde."

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 336
Age : 15
Métier : Utopiste
Humeur : Optimiste
Points Histoire : 0
Dim 3 Fév - 11:14
  
Classification

Rang des pactes

Nous conclurons enfin cette étude par une classification de puissance des pactes similaire à celles des sorts qui, nous permettra en plus de détailler un peu plus les "avantages" commun à tout pacte. Nous utiliserons le terme Hauteur de Chute pour définir de quel hauteur un pactisant peut tomber et se réceptionner sans que cela ne le gène nullement.

Rang E:  
Un pacte de ce niveau signifie un lien des plus ténus entre le magicien et le pactisant ainsi qu'un niveau magique faible chez le magicien. Le pactisant courra à peine plus vite sera à peine plus fort. Un pouvoir de ce tel niveau consommerait une quantité de mana méprisable chez son magicien mais, sera d'une extrême faiblesse et limitation.
Hauteur de Chute: entre un est deux mètre selon l'état physique de l'individus; la protection offerte par un pacte de ce niveau est à peine plus efficace qu'une couche de vêtements.
Ce type de pacte est quasi inexistant.

Rang D:
Un pacte de ce niveau signifie que le magicien et le pactisant sont proches comme de bons amis; le magicien est d'un niveau moyen. Le pactisant courra un peu plus vite et sera un peu plus fort mais sans plus. Un pouvoir de ce niveau ne serait certes guère puissant mais, selon sa nature pourrait s'avérer un atout important chez l'individu.
Hauteur de Chute: entre deux et trois mètres; une protection de ce niveau ne sera que très limitée, réduisant la force d'un impact tel qu'un coup de poing.
Les pactes de ce niveau sont plutôt répandus et constituent la grande majorité des pactes actuels.

Rang C:
Un pacte de ce niveau nécessite un lien puissant entre magicien et pactisant (tel qu'être en couple) ou un magicien dont la puissance magique surclasse facilement celle de ses pairs. Le pactisant lui, courra plus vite et sera plus fort qu'un humain mais, ne pourras pas vaincre des guerriers entrainés et professionnels si lui même n'en est pas un.  
Hauteur de chute: entre trois et quatre mètres; la protection offerte par un pacte de ce niveau lui se rapproche d'une armure légère, les sorts de faibles niveau sont en partie réduits.
Il s'agit de pactes répandus, il en existe actuellement plusieurs milliers.

Rang C+:
Un pacte de ce niveau implique une puissance élevée chez le magicien ainsi qu'un lien puissant entre les deux êtres. Dans de rares cas un lien particulièrement puissant ou une puissance magique démesurée pourrait compenser un manque dans l'autre critère. Le pactisant lui, courra plus vite et sera plus fort qu'un humain et pourrait rivaliser avec des guerriers entrainés s'il ne l'est pas lui-même. Un pacte de ce niveau pourrait transformer en "héros" le pactisant si celui ci est quelqu'un de très talentueux.
Hauteur de chute: entre quatre et cinq mètre; la protection offerte par un pacte de ce niveau est légèrement supérieure et peut en partie réduire les dommages d'armes blanches.
Il s'agit des pactes "puissants" les plus répandus, on estime leur nombre à un millier.

Rang B:
Un pacte de ce niveau implique une puissance élevée chez le magicien ainsi qu'un lien puissant entre les deux êtres. Un mage lambda tout comme une relation sincère, mais ordinaire, ne saurait ici plus entrer en ligne de compte; le lien qui les unit est tel qu'ils n'hésiteraient pas à donner leur vie l'un pour l'autre. Le pactisant, courra plus vite que n'importe quel humain et la force de ses coups rivalisera aisément avec des personnes suivant un entrainement régulier.
Hauteur de chute: entre cinq mètres et six mètres; on estime la protection physique offerte capable de stopper net un coup porté sans armes. Les sorts de faibles niveau sont considérablement réduits.
Les pactes de ce niveau sont rares, on estimerait le nombre de pactisant avec un tel niveau à quelques centaines de part le monde.

Rang B+:
Un pacte de ce niveau ne signifie qu'une seule chose, le lien sentimental entre pactisant et mage est sans aucun doute un des plus forts au monde et le mage appartient aux plus puissants de son pays. Le pactisant aurait, à sa vitesse de course maximale celle d'un loup et, serait capable de briser le bois d'une porte de très bonne facture en un coup. Seules des personnes ayant "l'étoffe des héros" seraient capables d'affronter de tels individus.
Hauteur de Chute: entre six et neufs mètres; un sort en langue courante ne semble pas pouvoir passer la protection accordée par un tel pacte si le magicien n'est pas particulièrement puissant. Les impacts des armes sont largement réduits, comme si le pactisan détenait une armure en permanence sur tout son corps.
Moins d'un individu sur cent a le potentiel pour devenir un pactisant d'un tel niveau. On estime leur nombre à une centaine de part les quatre nations.

Empathie, Invocation: Ce niveau de pacte introduit une certaine forme d'empathie entre le magicien et son pactisant, chacun anticipant les désirs de l'autre, mais aussi une nouvelle forme de magie nommée par les magiciens "invocation". Dans certaines situations, le magicien a été en mesure de faire appel à son pactisant, qui a disparu de sa location précédente pour apparaitre à ses côtés. L'utilisation de cette forme de transport ne fonctionne toutefois que dans un sens, du pactisant vers le magicien, et sous l'exclusive commande de ce dernier. Le coût porté sur les réserves de mana représente toutefois un danger mortel pour peu que le magicien ne soit pas ne pleine forme. La distance couverte par un tel appel ne semble pas dépasser les frontière d'une ville moyenne.

Rang A:
À ce niveau là, le sens commun n'a plus lieu, l'amour ou la dévotion existants se trouvent sur une limite dangereuse. La puissance nécessaire pour qu'un magicien puisse créer un pacte de ce niveau le classe inévitablement comme appartenant au plus puissants de son époque, et ne peut que descendre d'une des lignées magique les plus puissantes d'Albion. Un pactisant avec ce niveau laissera inévitablement une trace dans l'histoire de part sa puissance, sa vitesse est à la limite de ce que le corps pourrait supporter et les limitations de son esprit ont presque toutes sautées.
Hauteur de Chute: entre neuf et douze mètres, mais à ce stade il est dur d'en être sur; face à une telle protection de pacte, il faut l'équivalent d'un sort de rang supérieur pour espérer blesser le pactisant, on pourrait identifier la protection physique procurée par un tel pacte comme supérieure à celle d'une armure de plates.
Un magicien peut faire appel à son pactisant depuis une ville voisine, toutefois plus la distance est grande, plus le lien est faible et la quantité d'énergie dépensée, énorme.

Déviance: Les quelques rares pactes de ce niveau qui ont pu être étudiés ont toutefois mis en évidence une forme de déviance du sujet, qui à force de s'éloigner des limites humaines, semblait emporté par sa propre nature, voire la folie, que le pactisant ait survécu au pactio rex est en soit quelque chose d'insensé. Chez certains sujets, une forme de télépathie est née entre le magicien et le pactisant, chez les autres, les liens empathiques ont dégénéré, et le magicien a suivi son pactisant dans la folie.

Rang A+:
Qu'est-ce que l'homme? Telle est la question dont pourrait relever un pacte d'un tel rang, il est difficile d'imaginer qu'aussi bien le mage que le pactisant soient humains. La question de la puissance du mage n'est plus d'actualité, tout comme le lien qui uni deux individus ayant pu faire un tel pacte, de tels êtres sont au delà de la question de morale et ne pourraient avoir comme limite dans leurs actes que celles que leur esprit leur impose. Pour le magicien, la question n'est plus de savoir quelle est sa puissance, mais ce qu'il a sacrifié. Pour le pactisant, la question est plutôt de savoir qu'est-ce qui le guide au plus profond de lui pour qu'il se soit éveillé à un tel pouvoir mais, on peut considérer que son affinité physique n'est plus liée à un des quatre éléments primaires. A ce stade là, il n'est plus question de savoir jusqu'à quel point l'esprit à relâché son inhibition sur le corps mais, de savoir si l'esprit ne domine pas entièrement de corps et, combien de temps ce dernier tiendra avant de s'effondrer. Hauteur de saut: sans doute la même que pour le détenteur d'un pacte de rang A; quant aux protections magiques et physiques... aucun moyen de se faire une idée, aucun cas n'ayant été recensé. Pour qu'un tel pacte ait pu réussir, le simple "pactio rex" ne semble pas envisageable, un tel pouvoir ne pourrait-il pas altérer certaines lois de notre monde?

Rang S:
Si un tel pacte existe, le seul élément de comparaison serait celui des émissaires d'Ehol. Sauf que nous nous permettrons de considérer que, si les émissaires d'Ehol étaient particulièrement lié à des préceptes humains, des pactisants avec un pouvoir de pacte aussi élevé eux, ne pourraient plus s'identifier à une notion de bien ou de mal, ils seraient quelque chose d'Autre. Une entité au delà de l'humanité, peut-être même le mage et le pactisant ont-ils simplement fusionné?
Que sont la nature et les lois de l'univers en comparaison?


Evolution des pactes

Enfin, de l'évolution d'un pouvoir de pacte. Si cela semble possible aux stades primaires, plus le pacte est puissant plus il est dur d'envisager une possibilité pour que celui ci puisse évoluer. Sans compter que cette évolution sera inévitablement due à l'usage du pouvoir du pacte et à l'évolution psychologique du pactisant et surement du magicien. La puissance d'un pacte peut également varier en fonction du lien qui unit le magicien et son pactisant. Des pouvoirs ont déjà perdu de leur efficacité suite à un désaccord profond ou une trahison d'un des partis.
Nous nous quitterons sur une dernière question sans réponse, les pactisants peuvent-ils développer une dépendance liée à l'usage de leur pacte?


Théorie sur les pactes magique et leur influence sur l'individu lors d'une conférence de Kyriel Bernkastel à l'académie Mihailov.





"J'effacerai toutes les tragédies de ce monde."

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 336
Age : 15
Métier : Utopiste
Humeur : Optimiste
Points Histoire : 0
Lun 11 Fév - 2:03
  
Pactes existants

De l'unicité des pactes

Les pactisans développent toujours un pouvoir de pacte qui correspond à leur nature, qui peut parfois se révéler dans un trait de leur caractère ou dans leur inclinaison générale. Pour cette raison il est impossible, même pour des jumeaux, d'avoir un même pouvoir de pacte. Un pouvoir peut se rapprocher d'un autre, mais ne sera jamais identique dans son inclinaison même ou dans ses possibilités.

Puisqu'il existe autant de pouvoirs de pactes que d'individus, il y a des pouvoirs qui semblent naturellement plus "utiles" ou plus "puissants" que d'autre, mais ultimement, même un pacte qui semble inoffensif peut se révéler formidable à très haut rang. Notons enfin qu'un pacte est considéré de haut niveau à partir du rang B, et qu'une fois qu'il atteint le rang A+, il parvient à affecter et contourner les lois même de notre monde.


Liste des pactes

Les pactes ici listés sont les pouvoirs qui sont déjà en jeu, et ne peuvent être copiés. La description des effets du pouvoir est très succincte et les possibilités varient grandement en fonction du rang du pacte, les formules d'activation sont inscrites en italique et une petite description est faite de ce qui lit le pacte a la nature de l'individu; enfin, l'éveil complet du pacte, à son plus haut rang, est évoquée.

Dantalion's Library
« Voir et savoir. »

Description: Pouvoir de celui qui cherche le savoir parmi les savoirs. En un regard le possesseur du pouvoir peut connaitre l'identité et les facultés des personnes qui croisent son chemin. Au fur et à mesure que le pacte évolue, il permet de déceler davantage d'informations et qui sait, peut-être à terme, serait t-il capable de lire l'histoire du monde lui-même ?

Détenteur: Kyriel Bernkastel

Knight of Honor
« Dum spiramus tuebimur. »

Description: Pouvoir de celui qui se considère comme une arme et jamais ne la baissera. Ce pouvoir crée une dimension personnelle où l'utilisateur peut stocker en quantité infinie des armes de toutes formes et de toutes sortes, qu'il peut convoquer à souhait. Plus le pacte évolue, plus il fait corps avec ses armes et celles-ci lui obéissent, à terme, qui sait si cette dimension ne prendra pas le pas sur la réalité même?

Détenteur: Karel Senyl

Potentia Maxima
« Vis et Honos. »

Description: Pouvoir de la force exacerbée. Ce pacte augmente considérablement la force physique du sujet. Plus le pouvoir augmente, plus la force accordée est colossale jusqu'à atteindre des sommets inhumains. A son plus haut niveau, le potentiel exploité dépasserait les limites d'un seul être, et octroierait une force capable littéralement de "soulever des montagnes".

Détenteur: Ferdinand de Monfort

Iridescent Seraphim
« Peindre le monde tel qu'il devrait être. »

Description: Pouvoir de transformation, de celle que l'art a transformée. Cette capacité permet de changer la couleur de tout ce qui entre en contact avec l'utilisateur. Plus le pouvoir évolue, plus son emprise sur le monde s'étend, des solides aux liquides en passant par les gazs, ce don pourrait bien repeindre la nature et la Création même.

Détenteur: Isabeau Visconti

Vox Dei
« D'une vérité sans doute. »

Description: Pouvoir de la foi manipulée, détenue par lui qui rassemble et persuade, mais jamais ne convainc. Ce pouvoir de pacte permet à son utilisateur de faire accepter un fait même s'il n'est soutenu par aucune preuve ou argumentation, tant qu'il n'est pas démontré comme absolument faux. Plus le pacte évolue, plus les effets sont longs et les vérités implantées, nombreuses. Que dire, si ce n'est que ce pouvoir au plus haut niveau, pourrait bien imposer ses vérités au monde?

Détenteur: Marius Alford

Daydream Utopia
« Entre songes et réalité. »

Description: Pouvoir d'illusion permettant à son possesseur de faire apparaitre ses songes immédiat, le don d'une femme ayant longtemps vécu dans son imagination. Ce pouvoir projette des "illusions" dans l'espace sur une certaine zone, il ne s'agit en aucun cas d'une attaque sensorielle, mais plutôt de la création directe d'effets lumineux, d'ondes sonores et d'odeurs correspondant à ce que la pactisante perçoit. Qui sait si ce pouvoir ne pourrait pas un jour peupler la réalité de tous les fantasmes?

Détentrice: "Uriel"

Ipsaque mors nihil
« Ubi est, mors, victoria tua. »

Description : Pouvoir de vaincre la mort, la puissance de continuer à vivre, encore et toujours, qui brûle au fond de l'homme ne connaissant pas le renoncement. Qu'importe les blessures, qu'importe la douleur, ce pacte repousse la mort. Même si le corps est en charpies ; même s'il ne reste pas la moindre goutte de sang ; même si l'on lui arrache le cœur. Qu'importe tout cela, tant que l'esprit et la détermination feront bouger son corps. Qui sait, peut-être, même que la mort pourrait mourir des mains de cet homme.

Détenteur : Olivier Renault

Index Librorum Prohibitum
« Aperto libro. »

Description: Pouvoir d'appréhender et modifier la magie à sa guise. La personne qui obtient ce pouvoir a toujours fait preuve d'une grande soif de savoir envers la magie, quelque soit sa motivation initiale, elle est désormais obsédée par cela. Ainsi, d'un simple regard, le possesseur de ce pouvoir peut prendre conscience de toutes les théories magiques et les langages soutenant un phénomène magique et les modifier à sa guise. Cette perception se fait de plus en plus forte, au fur et à mesure que le pacte évolue, à terme, serait-il capable de renfermer tout le savoir magique de ce monde ?

Détentrice: Index

Mundum alligandi
« In omnibus pons. »

Description: Pouvoir de lier toutes choses, son possesseur peut unir et rapprocher ce qu'il désire. Il s'agit de la manifestation de vouloir rattacher toutes choses entre elles, de vouloir être avec les autres. Ainsi, ce pouvoir permet de lier toutes choses, qui, existent entre elles ; de créer un pont, de même que de le détruire. Le lien peut-être physique, émotionnel ou même magique, qu'importe, tant que l'utilisateur le souhaite. Un jour peut-être, chaque chose en ce monde sera reliée aux autres.

Détentrice: Anthéa

Dant et accipiunt
« Erga omnes. »

Description: Pouvoir d'échanger avec ceux avec lesquels on est en contact. Cet échange ne connaît pas de limites rationnelles, ou encore de notion d'équité, mais il s'agit de donner et de recevoir. Ainsi, l'utilisateur de ce pacte peut choisir les conditions de cet échange, que la personne contractante ne peut refuser. Qu'il s'agisse de pensées, de connaissances ou bien de talents, tout peut-être partagé. Ainsi, même Watos pourrait, peut-être, se voir échanger bon nombre de ses privilèges.

Détentrice: Théaria

Via Infinito
« Je vous mènerai dans un monde sans barrière. »

Description: Pouvoir de l'extension et des rêves infinis, jamais son possesseur n'a de cesse de grandir. Ce pouvoir permet de modifier l'espace qui entoure l'utilisateur et d'altérer les distances, pour qu'une simple pièce soit au final plus vaste qu'un labyrinthe. Plus le pouvoir augmente, plus l'emprise sur l'espace s'accroit. Qui sait si un monde entier ne pourrait finalement pas tenir entre deux petites portes?

Détenteur: Sylvia Il'unin

Via Eternam
« Je ferai de cet instant une éternité. »

Description: Pouvoir de celle qui a toujours vu le monde s'écouler sous ses yeux et cherche à le stopper. Ce don permet au pactisant de ralentir les choses qui entrent dans son champ de vision, jusqu'à les ralentir tant qu'elles ne semblent plus se mouvoir. Plus le pouvoir s’accroît, plus l'emprise sur le temps est forte. N'avez-vous jamais souhaité pouvoir créer un monde où le temps cesserait même de s'écouler?

Détenteur: Layana Il'unin

Sacrifice
«  »

Description: Pouvoir du sacrifice et des souhaits exaucés. Ce don permet la réalisation de souhaits en échange d'un sacrifice équivalent: toute chose a un prix, et obtenir ce que l'on souhaite implique de perdre quelque chose auquel on tient. Les désirs matériels sont plus simples à exaucer, mais qui sait si à terme, un tel pouvoir ne pourrait pas réaliser le plus fou des miracles?

Détentrice: Azalée Kinsley

Eyes of Mind
« Je suis le combat. »

Description: Pouvoir d'identifier et de maîtriser toutes les techniques de combat. Le détenteur du pouvoir a vécu et vivra par le combat, ce don concentré dans les yeux du pactisant lui permet d'appréhender et de copier toute technique martiale, qu'il en possède ou non des connaissances préliminaires. Que deviendrait une telle personne si elle parvenait à maîtriser tous les mouvements humains?

Détentrice: Baiken Viper

Darkness before Dawn
« C'est la nuit la plus noire qui précède toujours l'aube. »

Description: Pouvoir de l'effacement, de celle qui a voulu voir disparaître jusqu'à son existence. Ce don permet à son détenteur de disparaitre de la vue d'autrui, son corps se fondant peu à peu avec l'environnement. Poussé à son maximum, ce don risquerait de faire disparaitre l'existence même de la personne concernée, la plaçant hors d'atteinte du monde même.

Détentrice: Nymeria

Falconfoil
God of the silver bonds, I ask you the power to travel through the space. Let my sword fall onto my master's ennemies as the deadly diver from the feathered sky. I spear you falconfoil

L'utilisateur fait apparaître deux portails à deux différents endroits dans son champ de vision. Les portails sont reliés entre eux ce qui permet de connecter spatialement les deux points de manière immédiate. Les portais ne sont pas suffisant grand pour permettre à une personne de s'y engouffrer mais de taille suffisante pour laisser passer une flèche, un bras, ou un petit rongeur.

Détentrice: Mia Blaze


Des pactes seront ajoutés au fur et à mesure à cette liste, ils permettent également de vous donner une idée de pacte.





"J'effacerai toutes les tragédies de ce monde."

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les Pactisants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chroniques de la connaissance :: Chroniques :: Armes et magies-
Sauter vers: