Oraya Loanis



 

 :: Pres à revalider Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oraya Loanis

avatar
Messages : 33
Age : 25
Métier : Ascète
Humeur : Imprévisible
Points Histoire : 0
Lun 28 Jan - 0:10
Identité

Nom:
Loanis
Prénom(s): Oraya
Titre: Dévote de la Sagesse
Âge: 25 ans
Genre: Femme
Nature: Magicienne
Affinité: Eau
Pays: Aquaria
Métier: Ascète
Langues: Langue Courante et Ancienne
* Thème: http://www.youtube.com/watch?v=t_YENkGdDp0&list=PL77B57820B0D723B4&index=33



Caractère et Morale

On ne se voit pas donner le titre d'Incarnation de la Dévotion ou encore Dévote de la Sagesse, comme ça, simplement en se levant un beau matin. Non, si Oraya est surnommée ainsi c'est qu'il y a bel et bien une raison tangible et vérifiable. Et quelle autre raison cela pourrait-il être si ce n'est son caractère et son tempérament dévoués à ceux qu'elle sert, dans une mesure qui confine au fanatisme ? En effet, une fois que la jeune femme, après vérification, a décidé que, servant des intérêts communs aux siens, elle accordait sa confiance, alors nul n'aurait su la faire douter du bien-fondé de sa décision, car, selon, elle : "La confiance n'est confiance qu'absolue." Mais alors quels sont ces intérêts ? Là également résident le secret et la force de sa personnalité, ainsi que le respect qu'on lui accorde, Oraya est empathique et fortement altruiste. Elle est une espèce de grand récepteur émotionnel humain et vivant. Depuis toute petite elle a l'impression d'être en phase avec le monde qui l'entoure et semble en avoir une compréhension intuitive facilité. D'aucuns diront que l'ascète fraichement nommée est tout simplement une sorte de pseudo psychologue mais en réalité la jeune femme n'en a que faire des avis des jaloux. Elle sait, ou plutôt elle sent et elle fait confiance à ses émotions. Le bien et le mal n'ont que peu de secrets pour elle, elle en a défini des contours plus ou moins nets et s'efforce surtout, et systématiquement, de comprendre avant tout ce qui motive les actes des gens, ce qui les pousse à agir. Car pour elle la cruauté pure n'existe que chez très peu de créatures, ce sont les évènements passés qui déterminent en grande partie la motivation d'un être vivant. Aussi parfois, à la grande surprise des personnes qui l'entourent, va-t-elle excuser un crime qui, aux yeux du monde, semblerait horrible et injustifiable, et sévèrement réprouver un acte qui passerait pour quelque chose de banal, voire d'insignifiant, toujours aux yeux de ces mêmes personnes. Pour Oraya, l'humanité ne se juge pas à la quantité, ni à la sériosité ou gravité des actes commis, mais à la force qui les motive. En ce sens, la jeune femme aime son métier et aime enseigner à qui veut bien l'entendre que "La sagesse est un combat de tous les instants, mais il est de ces combats dont on tire les plus belles récompenses et la plus grande fierté."



Physique

Malgré le fait que la beauté soit un concept et qu'il ne représente rien de concret, selon des critères assez flous et si elle en croit ce qui se dit d'elle, il semblerait bien qu'Oraya soit ce qu'on appelle, une belle femme. Soit, ce n'est pas particulièrement important à ses yeux mais les faits étant là, pourquoi le nier et essayer de le cacher ? La jeune femme préfère être jugée sur des critères moraux plutôt que physiques, si d'aventure quelqu'un la complimente sur son apparence, elle ne répondra que par un sourire gêné et ne saurait cacher le rouge qui lui montera bien vite aux joues. De manière plus terre à terre, si la beauté est un fait, alors pour la jeune ascète c'est un fait acquis, elle ne le niera point, mais jamais ne s'en vantera, et mieux encore, se gardera de s'en servir comme passe-droit. Dame Grâce semble s'être penchée sur son berceau à sa naissance et elle pense régulièrement à l'en remercier dans ses prières, ainsi que ses parents, et Ehol, évidemment.

Concrètement donc Oraya est de taille somme toute convenable avec son mètre soixante-dix, fournie avec tout l'équipement qui fait d'elle une "femme", elle a ce qu'il faut là où il faut, sans manque ni surplus. Des courbes tout à fait correctes pour quelqu'un qui ne pratique que peu de sport et apprécie malgré tout la bonne chair, il faut bien avouer que pour la jeune femme tellement de choses simples sont sources de plaisir que manger en fait naturellement partie.
Sa carrière d'ascète débutant à peine, on notera que, pour une habitante d'Aquaria, sa peau manque clairement de pigmentation. Non pas qu'elle soit réfractaire au soleil mais tout simplement que sa vie ne lui a, pour le moment, pas laissé le temps de s'y prélasser régulièrement. Néanmoins, elle commence à connaitre les avantages de ses récentes fonctions, et tente de palier à ce détail en portant des vêtements fins et raffinés, généralement blancs ou de couleurs pastel pâle, aux coupes étudiées pour laisser sa peau à l'air libre, le tout en essayant de ne pas être choquant outre mesure. Lorsque son corps est en mouvement, le tissu se place et se déplace avec élégance sur ses courbes, tantôt les masquant, tantôt les dévoilant, imitant en cela, ses longs cheveux soyeux, noirs aux reflets bleus, qu'elle laisse le plus souvent libre de tout attachement. La jeune femme aime également se parer de quelques bijoux finement ouvragés, originaux et fantaisies telles que des bracelets qui se portent haut sur les bras, une ceinture en chaine dorée plutôt qu'en tissu, qui tinte agréablement au rythme de ses mouvements.

Les traits de son visage sont nobles et altiers, et lui donnent en permanence un air songeur et sérieux, voire même dur pour ceux qui croisent son regard, car ses yeux bleus pervenche semblent vous transpercer froidement, voir à travers vous et sonder votre âme sans que vous ne l'ayez demandé.





Compétences générales

Oraya est d'une intelligence dite intuitive, elle a quelques notions de biologie humaine mais l'essentiel de son savoir est historique. Les récits qui tournent autour d'Ehol sont ses récits favoris, il s'est avéré qu'elle avait des facilités avec la langue ancienne, qu'elle continue néanmoins d'apprendre, pour accomplir au mieux son office mais aussi pour son propre plaisir.
Elle est également douée d'empathie, elle est capable de ressentir les émotions des gens qui l'entourent, bien entendu il faut qu'elle y porte de l'intérêt sinon ça lui passe à côté. Heureusement sinon ce serait un enfer à vivre, néanmoins elle peut ressentir sans le vouloir certaines émotions si elles sont ressenties de manière intense par leurs propriétaires.



Équipement, objets divers :

Oraya n'est pas une guerrière et ne porte donc ni arme ni armure sur elle. De plus, elle n'est pas matérialiste et n'a jamais reçu d'objet particulier qui pourrait avoir une valeur sentimentale pour elle. Sa force est en elle, elle se suffit donc à elle-même et ne s'encombre de rien, de toute façon elle ne voyage pas. Ou plutôt, elle ne voyage plus.



Sorts - Rang B+ :

~ Brouillard Dense - Rang C : Oraya projette une nappe de mana dont elle modifiera la température à la hausse où à la baisse en fonction de l'air ambiant pour créer le phénomène météorologique bien connu de tous qu'est le brouillard. Ce dernier lui servira essentiellement à masquer sa présence en vue d'une retraite ou d'une attaque plus "sure". La taille et la densité du brouillard dépendent de la quantité de mana qu'Oraya lui insuffle. L'effet provoqué s'estompe en quelques minutes, pour le faire durer Oraya doit de nouveau injecter du mana dans le sort, à utiliser judicieusement donc.

L'incantation traduite en langue commune est :"Brume salvatrice, brouillard spectral, soustrais-nous aux yeux de nos ennemis."

En langue ancienne ça donne : "Servans ac umbatrica nebula, ex oculis inimicorum nostrum nos exime."

~ Prison de glace - Rang B: Oraya utilise son mana pour invoquer de l'eau qui se solidifie rapidement en glace plus ou moins dure et compacte selon le résultat désiré. La prison peut être une simple flaque qui paralyse les pieds des cibles visées ou une structure plus grande et plus complexe pour emprisonner une ou plusieurs personnes entièrement, avec ou sans contact direct. Un homme peut se retrouver complètement bloqué par la glace ou entouré de solides parois de glace. Oraya doit rester à proximité de la zone pour alimenter le sort et le maintenir actif en y injectant son mana sans interruption. Dès qu'elle s'éloigne la glace fond rapidement. Le maintien du sort ne doit pas dépasser une heure sous peine de se retrouver à court d'énergie.

L'incantation traduite en langue commune de ce sort est : "Glace, paralyse ces membres comme tu as paralysé leurs coeurs."

En langue ancienne ça donne : "Glacies, ita hos artus obrigescere fac, ut cor eorum obriguisti."

~ Bouclier aquatique - Rang D: Oraya se sert de son mana pour créer un bouclier d'eau qui tournoie rapidement autour d'elle, de la, ou des personnes à protéger. La taille du bouclier dépend de la quantité de mana utilisée. La force du courant dévie les projectiles, comme les flèches, et tout ce qui tente de le traverser en est grandement ralenti, voire complètement stoppé puis emporté par le courant pour être rejeté quelques secondes après. En outre le bouclier protège assez efficacement de la plupart des sorts offensifs de feu, de vent et de terre qui ont besoin d'une cible et dont celle-ci se trouve dans le champ de protection. Il ne protège donc pas, ou peu, des sorts de zone. Le mana est injecté en une fois. Le bouclier dure 15 minutes maximum, après quoi il devra être renouvelé entièrement, donc réinvoqué si la situation l'exige toujours.

L'incantation traduite en langue commune de ce sort est : "Serpent d'eau protège nous."

En langue ancienne : "Aqualis serpens, nos protege."

~ Ecume guérisseuse - Rang C+: Oraya transforme son mana en écume de mer, aux propriétés curatives et cicatrisantes. L'écume a la capacité d'aspirer certains poisons, dans le cas d'un empoisonnement par blessure il faudra rincer et essuyer proprement toute la mousse qui sera alors pleine de toxines. Dans le cas de poisons ingérés elle est inefficace. L'écume désinfecte les chaires abimées et peut momentanément obturer des plaies ouvertes, mais n'a aucun effet sur les os endommagés. Utiliser l'écume sera très fatigant pour son utilisatrice, car il faut une grande concentration. La quantité de mana requise est quant à elle variable selon l'étendue des dégâts. Ecume guérisseuse ne peut soigner qu'une blessure à la fois.

L'incantation traduite en langue commune de ce sort est :"Purge ton esprit, purge ton âme et je purgerai ton corps."

En langue ancienne : "Tuum animum lustra, tuam animam lustra, postea corpus tuum lustrabo."

Pour une purge de poison, Oraya doit poser ses mains en coupe au dessus de la zone par laquelle il est entré et répéter la formule trois fois.

~ Ebullition - Rang C: Oraya tend les mains devant elle et projette du mana sous forme de jet d'eau, de condensation ou de vapeur, bouillante au contact avec la peau autour d'une, ou sur une, ou plusieurs personnes. Provoquant ainsi des brûlures assez graves dont la douleur dure longtemps. Provoquer la douleur demande beaucoup de volonté et de mana à Oraya qui ne peut blesser avec ce sort que trois personnes à la fois car elle exècre à faire usage de la violence.

L'incantation traduite en langue commune de ce sort est : "Que ma colère les brûle !"

En langue ancienne : "Ira mea eos igniat !"

~ Tessons de glace - Rang D: Oraya invoque son mana sous forme de tessons de glace pointus et coupants dont la quantité varie selon la taille, qu'elle projettera ensuite vers une ou plusieurs cibles. Elle peut invoquer simultanément jusqu'à cinq tessons de la taille d'une bouteille d'un litre, ou dix de la taille d'un verre à vin approximativement, ou aléatoirement entre vingt et trente petits tessons de taille comprise entre cinq et sept centimètres et demi, ou tout simplement un seul, mais toujours de taille maximale équivalente à une bouteille. Là encore ce genre de magie demande à Oraya la volonté de faire du mal à autrui et lui coûtera donc pas mal de mana et de fatigue. Les tessons fondent après impact.

La traduction en langue commune de ce sort est : "Flèches de givre abattez-vous !"

En langue ancienne : "Pruinae sagittae, descendant !"

~ Tsunami - Rang A: C'est actuellement le sort le plus puissant, le plus dévastateur et le plus dangereux que maîtrise Oraya. Elle doit se concentrer pour extérioriser son mana, en quasi-totalité et le lancer telle une vague destructrice dans une direction qu'elle devra définir. La taille et la puissance de la vague dépendront de l'état global d'Oraya, physique et mental, car en colère, il se pourrait bien qu'elle ne soit pas raisonnable dans l'utilisation de ce sort. Néanmoins, elle ne peut pas mesurer moins de cinq mètres de haut pour le double de large. Tout ce qui sera sur le passage de la vague sera soit balayé puis négligemment rejeté, soit grandement ébranlé par l'assaut furieux. Une petite troupe d'hommes surpris pourrait aisément s'y noyer. De son côté, Oraya s'écroulera probablement d'épuisement après l'invocation. C'est une incantation longue qui peut être facilement interrompue, elle doit donc être récitée en retrait de toute distraction possible.

La traduction en langue commune de ce sort est sensée être : "Vague de rage et de désespoir, manifeste toi et représente moi. Et emportes ces ennemis qui me tourmentent dans tes abysses!"

En langue ancienne : "Iraeque desperationis unda, te ostendat ac me imitetur. Rape, in abyssos tuos, ipsos inimicos qui me torquent !"




Influence et Relations - Rang B :

Oraya est une femme et en plus une ascète d'Aquaria, dévouée au culte d'Ehol et à son représentant actuel, le Saint Prêtre, pour lequel elle éprouve une profonde affection. L'influence que lui confère ce statut est confidentiel.
Elle est fille unique et expatriée d'une famille sans prétentions de Ventus. Ses parents sont Théotime et Illéria Loanis avec qui elle s'est toujours bien entendue, elle ne les a pas vus depuis plus d'un an, tout comme le père Maurillo, le prêtre itinérant grâce à qui elle a trouvé sa voie.
Le reste de son entourage est essentiellement composé des autres ascètes avec qui l'entente est cordiale. Elle a déjà entendu parler d'autres personnes influentes en Aquaria mais ne les a pas encore officiellement rencontrés.

Une description plus détaillée des personnages qui vous sont liés sera faite dans la partie "Récits"



Histoire

C'était un mercredi après-midi, par une magnifique journée d'été ensoleillée, les parents d'Oraya l'avaient emmenée pique-niquer sur la plage de la mer d'Azul. La petite alors âgée de cinq ans, chassait les mouettes avec force cris et moulinets de bras pour les effrayer, avant de finir écroulée sur son séant et riant aux éclats de la panique qu'elle provoquait chez les volatiles. Son bonheur contagieux accrochait également un sourire aux lèvres de ses parents et faisait pétiller leurs yeux de fierté.

Les prêtres itinérants ne sont pas légion en Ventus, néanmoins personne n'ignore leur existence et, même s'ils ne sont pas encensés comme en Aquaria, ils sont tout de même traités avec déférence et respect. L'un d'entre eux ce jour-là, ayant laissé son instinct et sa foi guider ses pas, avait été attiré par ses cris de joie. Il s'était d'abord tenu à l'écart de la petite famille, puis désirant en apprendre plus sur la région, avait décidé d'aller à leur rencontre pour leur poser quelques questions sur les endroits les plus fréquentés par la population locale, les différents modes d'hébergement et de restauration, ainsi que leurs coûts. Les religieux nomades ne vivent pas dans l'opulence, mais se contentent de ce qu'on veut bien partager avec eux. Parfois ils se trouvent un lieu où les habitants souhaitent en apprendre plus sur leur culte et, plus rarement encore, ils s'établissent dans une région, toujours à la demande de ses occupants, pour y prêcher la bonne parole d'Ehol, mais pas seulement, les prêtes sont aussi des personnes sages, patientes et pacifiques, qui savent écouter et conseiller. Ce soir-là les parents d'Oraya invitèrent le père Maurillo à leur table pour le souper et il se prit très vite d'affection pour la petite boule de vie rayonnante qu'était leur fille. Piquée de curiosité, car n'ayant jamais entendu parler d'Ehol en des termes aussi élogieux que ceux employés par le prêtre, la petite le bombarda de questions toutes plus incongrues les unes que les autres pour une si jeune personne. Son séjour se prolongea jusqu'au lendemain en fin de matinée, Oraya lui demanda de revenir la voir et il accepta, tous les ans à la même période pendant cinq ans il vint rendre visite à la famille Loanis en marge de son pèlerinage traditionnel, puis fut rappelé soudainement en Aquaria et ne revint pas les années suivantes.

Pour ses dix-huit ans, les parents d'Oraya décidèrent de l'inscrire au concours d'entrée de l'académie Mihailov. Elle y échoua mais ce fût pour elle l'occasion de vivre une aventure unique, à savoir passer par la capitale et voir de ses propres yeux cette fameuse académie tant renommée dans son pays... Et ce qu'elle y vit ne lui plut guère, au contraire même, elle se retrouva vite totalement dépassée par le train de vie folle que pouvaient mener les gens de la capitale, où elle avait fait un arrêt, mais pire encore lui semblait celui des étudiants. À au moins dix reprises elle crut qu'elle allait devoir se battre avec tel ou tel personne qui, soit en malmenait une autre, soit lui manquait totalement de respect en la lorgnant et la sifflant comme un vulgaire animal domestique. Devoir se battre, ou plutôt fuir à toutes jambes en réalité. Elle raconta avec amertume son voyage raté et les supplia de ne pas la forcer à retenter le concours l'année suivante. Ses parents se donnèrent un délai pour y réfléchir et c'est à ce moment-là que le père Maurillo réapparu dans leurs vies, et c'est à une Oraya en pleine crise de doutes et d'angoisses sur son avenir qu'il dut faire face.

Le soir du premier jour, alors qu'elle n'arrivait pas à dormir, elle descendit à la cuisine se chercher un verre d'eau mais sa maladresse en pleine pénombre lui fit rencontrer plusieurs pieds de chaises, de tables et tapis en tous genres, trop pour qu'elle passe inaperçue. Le brave père Maurillo se leva lui proposa comme à son habitude de l'écouter s'épencher sur ce qui semblait la déranger. Oraya avait une vision du monde bien décalée par rapport à la norme de la région. En lui parlant elle constata ce soir-là qu'il n'était plus le jeune prêtre chaleureux de ses souvenirs d'enfant. Non pas qu'il eut l'air froid non, juste que certaines rides se dessinaient de manière discrète à certains endroits stratégiques le faisant paraître plus vieux qu'il ne l'était réellement, plus vieux et... plus sage aussi. La jeune femme en devenir écouta avec clairvoyance les paroles de cet homme au savoir si différent des siens, elle buvait ses paroles sans méfiance ni jugement, elle partageait ses opinions sur sa vision du bien et du mal qui semblaient concorder avec celle de son interlocuteur privilégier. Ils réalisèrent tous les deux ce soir-là qu'elle était peut-être faite pour être une émissaire de la foi, mais impossible de l'affirmer clairement et impossible également de l'influencer dans ses décisions. Il y eut de vives discussions chez les Loanis les jours suivants, pour savoir ce qu'allait devenir la petite fille unique et chérie de ces gens simples et sans histoire. Oraya, alors animée par la fougue qu'on connaît bien à cet âge, proposa simplement de partir en pèlerinage avec le père Maurillo, juste un an, pour voir d'autres facettes du monde et pouvoir ensuite faire ses choix avec une meilleure vue d'ensemble sur ceux-ci. Ses parents n'étaient pas prêts à la perdre dans de mauvaises conditions et accédèrent à sa requête. Le prêtre pour sa part, allât rapidement en Aquaria demander l'autorisation de prendre une telle charge avec lui, elle lui fut accordée.

L'année qui suivit fût une année bouleversante pour Oraya qui s'épanouissait dans la foi. Elle retenait les enseignements rapidement et apprenait les bases de la langue ancienne avec une facilité déconcertante et semblait même développer autre chose que le père Maurillo lui-même ne parvenait pas à définir. Elle aimait plus que tout partager tous les soirs sa vision de chaque journée vécue, avec le prêtre itinérant, rêvait idyllique de sa vie future en Aquaria au service d'Ehol et entourée de gens probablement tous plus sages et pieux les uns que les autres. Ses parents n'étaient pas tout à fait d'accord avec ce choix de vie et acceptèrent de la laisser partir qu'une fois ses études faites et réussies.

N'ayant pas de raison d'entrer en guerre avec ses parents, elle se plia à leur volonté. Cette expérience lui fut plus que bénéfique même si elle ne s'en rendit pas compte immédiatement. En effet Oraya faillit remettre en doute son engagement dans la voie de la sagesse à cause d'un jeune homme dont elle tomba bêtement amoureuse. Leur relation débuta bien et dura trois années entières. Trois années de cauchemars pour Oraya, où elle fût à plusieurs reprises trahie, humiliée puis finalement frappée... Mais une seule et unique fois, car ce jour-là sa peur et sa colère furent tels qu'elle invoqua sa magie pour faire du mal et manqua de devenir une criminelle par la même occasion. Elle était alors âgée de vingt-trois ans. Elle avait obtenu son certificat d'études et travaillait dans un centre pour enfants en difficultés... toutes sortes de difficultés, elle trouvait cela très gratifiant et en tirait un réel plaisir. Sans ce travail, et sans les interventions régulières de ses parents, elle n'aurait peut-être jamais riposté lorsque les mains de son conjoint se sont fermées autour de son cou...

Cette année-là le père Maurillo lui proposa de venir s'installer en Aquaria. Rien ne s'y opposait vraiment et elle accepta de bon coeur. Le prêtre ambulant resta à ses côtés et profita de cette nouvelle année pour l'aider à approfondir ses connaissances en langue ancienne et en religion et lui faire faire le tour du propriétaire. À la fin de ce second apprentissage, Oraya se sentait prête à s'investir davantage auprès d'Ehol. Pendant l'année suivante, elle se trouva tout d'abord un travail simple dans une garderie pour enfants, puis reçut ses parents pour qu'ils voient qu'elle n'était pas en danger et qu'elle vivait bien. Puis la rencontre avec le Saint-Prêtre eut lieu, et elle su, qu'elle avait fait le bon choix... Une rencontre assez originale dans l'ensemble car pas du tout règlementaire. En effet, impatiente et la réponse se faisant attendre du fait de son arrivée récente en Aquaria, Oraya prit l'initiative d'aller elle-même à la rencontre du Saint-Prêtre, au grand dam de son mentor, afin de plaider sa cause. Elle guettait régulièrement l'activité du sanctuaire, espérant une occasion de le voir en sortir et, chance ou volonté divine, l'occasion se présenta. Il vint en visite au port, pour une affaire malheureuse, une tempête avait fait échouer un navire et son équipage était mort. Il y avait parmi les membres, des parents des jeunes enfants dont elle s'occupait. Elle était donc présente elle aussi et offrait son épaule à ceux qui la souhaitaient pour pleurer, non pas pour les consoler, mais juste pleurer car il est des douleurs contre lesquelles il est dangereux de lutter. Des murmures s'élevèrent et un silence respectueux s'installa dans son dos, elle eut juste le temps de se retourner pour le voir. Si jeune, avec quelque chose dans son regard, du savoir à l'état brut lui sembla-t-il.
Il la questionna sur son lien avec les gens présents, ce à quoi elle répondit qu'elle n'avait pas besoin de liens privilégier pour partager leur peine et les aider à la porter.
Peu de temps après elle fut convoquée pour une audition avec le Saint-Prêtre lui-même. Elle lui fit part de son envie de servir Ehol et il lui proposa simplement de le faire à ses côtés.
Depuis presque un an maintenant, la jeune femme occupe la fonction très privilégiée d'ascète. Elle vit désormais au sanctuaire, ses journées sont rythmés de prière, de ballades et d'enseignements, ses consoeurs et elle ont à charge de veiller au bien-être du Saint Prêtre et l'accompagnent dans son quotidien. Elles lui fournissent à leur savoir général sur la vie et en échange il leur fournit son savoir clairvoyant sur la sagesse et la foi.
Elle aime ce qu'elle fait et aime Aquaria, ses bâtiments en pierre claire, ses embruns iodés et ses gens paisibles... ainsi que son immense bibliothèque !




Autre
Comment avez-vous connu le forum ?:
Par top-site. ^^

Des choses à améliorer ?:
Peut être une liste "d'exemples" de sorts magiques et de pactes pour une idée plus "concrète" de ce que c'est/ça peut être.

Crédits:
Final Fantasy XIV OST 'Answers' (thème)
http://fr.slideshare.net/Nubiagroup/ichen-lin-illustrations (image du cadre physique)
http://porky815.cgsociety.org/gallery/864513/ (image du cadre sorts)
Avatar : http://www.liveinternet.ru/users/naglaia/post114890913/ (j'en ai chier pour la retrouver x') )

Un dernier mot ?:
Prout.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 33
Age : 25
Métier : Ascète
Humeur : Imprévisible
Points Histoire : 0
Ven 8 Mar - 23:28
Tadaaaaaaaaam !! Et c'est le 100% !!! Fiche terminée et parée à être analysée ! o/ Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 336
Age : 15
Métier : Utopiste
Humeur : Optimiste
Points Histoire : 0
Sam 9 Mar - 1:15
Bienvenue à notre première ascète!!

Aquaria est la patrie des magiciennes de l'eau après tout xD. Comme précisé dans les postes prédéfinis, une ascètes dispose de 3 sorts supplémentaires si elle est magicienne, et tu les as - ils sont d'ailleurs bien loin d'être petits! XD

Voici donc tes rangs:

Puissance - Rang B

Même si tu ne vis à Aquaria que depuis 2 ans, tu as été sous l'égide d'un prêtre pendant toute une année et tu es actuellement ascète, de plus tu as 25 ans et donc une certaine expérience des sorts, tes capacités magiques n'ont rien à envier aux experts d'autres nations. Tu manques toutefois de connaissances et d'aptitudes physiques permettant de compléter ce joli tableau.

Influence - Rang B

Déterminer l'influence d'une ascète n'est pas simple, car celle-ci dépend dirons-nous, de ses capacités à influencer Sophian lui-même. N'ayant intégré la troupe que depuis deux ans, tu possède une influence disons moyenne, mais en croissance.

Voilà, tu es à présent validée! Amuses-toi bien en RP!




"J'effacerai toutes les tragédies de ce monde."

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 33
Age : 25
Métier : Ascète
Humeur : Imprévisible
Points Histoire : 0
Sam 9 Mar - 1:23
Déjà *-* trop bien ! Very Happy merci encore ! :3

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Oraya Loanis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pres à revalider-
Sauter vers: